AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 2 Fév - 21:51

Nous sommes au début de l'après midi. Le planning des élèves est très simple: ils n'ont aucun cour pour le reste de la journée. D'ailleur ils n'ont aucun cour de la journée -__-' . Miss Olwanders, habillée d'un tee - shirt noir moulant avec des têtes de morts en transparence, d'un short rouge associé à une grosse ceinture avec des trous. Une cravate rouge au cou et des bottines noirs aux pieds. Entra dans la salle de permanence et alla s'affaler sur une chaise. Elle s'ennuyait ferme depuis la matinée. Au début, ne pas avoir cour, c'est drôle mais à force on tourne en rond...Avant, quand elle s'ennuyait, elle allait faire du shopping, mais ses économies étaient partit dans l'achat des bottes et de sa nouvelle baguette magique. Maintenant: elle n'a rien à faire.

Aïnie sortit de sa poche une toute petit chose. La chose couina et sauta sur la table, fixant avec de ses grands yeux, l'étudiante. Aphrodite, sa hyène adoptive, sentait bien que sa maitresse n'allait pas bien.
Aïnie sourit à sa puce, comme elle l'appelle, et la caressa du doigt. Ne pouvant (vue la petite taille) se permette d'y aller à la main.


" Pff c'est pas drôle Aphrodite, y a rien à faire. Tu sais où il est ton maître? .... parait qu'il est malade, coincé dans son dortoir. Il me manque..."

Oui oui, elle parlait toute seule. Sa lui arrivait très souvent quand elle allait mal...quand elle va bien aussi tu me diras. Aïnie était ce genre de personne qui ont constament besoin de quelqu'un. Et quand y a personne, il ne reste plus que l'animal de compagnie ou soit même.

" Et puis je n'ai plus d'argent à cause de ma baguette. Je t'en veux pas de l'avoir mangé mais quand même....galère.....[soupir].....En même temps si tu a mangé ma baguette cétait pour te défendre...héhé j'ai quand même gagné! Tu m'en veux pas hein? Bah comment tu pourrais m'en vouloir? Sans Teddy et moi tu serais encore une grande hyène méchante! Là t'es adorable. Je pourrais aller chercher les autres....ouais mais pas envit....c'est toujours moi qui les cherchent....T'as pas une idée de truc à faire? "

Et là, là hyène miniature répondit: oui j'ai une idée! On va jouer au loup! Et ben non! AHAHA tu y as crut hein? XD Et ben non! La hyène se contenta de lécher le bout du doigt de Aïnie. La gamine sourit mollement et soupira. Un truc à faire....j'veux du neuf....


Dernière édition par Aïnie Olwanders le Sam 8 Mar - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 2 Fév - 22:12

Lily se balladait de couloirs en couloirs depuis maintenant deux heures . Ne sachant que faire au départ, elle s'était changée. Elle portait une jupe courte plissée verte et un chemisier ouvert de trois boutons, blanc. Elle avait également un débardeur vert foncé au dessous et une cravate noire. Elle portait des chaussettes hautes qui lui remontaient jusqu'au genou et des adorables chaussures vernies noires. Ses cheveux étaient attachés à l'arrière et une pince noire les tenaient. Elle s'était maquillée avec beaucoup de crayon noir, ce qui faisait ressortir le bleu de ses yeux. A ses poignets, des tas de bracelets, sur son épaule, Malina. Au hasard des portes fermées et ouvertes, elle avait attérit dans la perm de l'école. L'endroit semblait légèrement sinistre. Là, elle ne vit pas les autres élèves. Juste elle. Cette fille. Une jeune fille qui parlait à sa... Hyène miniature... Oui oui, une hyène miniature... Elle la salua.

" Salut "

Ses paroles étaient suivies d'un large sourire, qui était cette inconnue, elle semblait pensive.

** Elle est vraiment jolie...Et sa petite chose, comment elle s'appelle? Je devrais rester avec elle un peu mais j'ose pas... Enfin, est ce qu'elle va me répondre déjà? **

" Tu t'appelles comment ? "

Elle contemplait ses vêtements d'abord. Elle aimait sa manière de s'habiller. Lily trouvait que cette inconnue avait un certain charme. Ses yeux se perdirent dans ses yeux puis regardèrent son visage et descendaient sur ses épaules, sa clavicule pour aller vers ses jambes. Son regard vagabondait sur son corps et elle se sentait rougir. Elle ne devait pas faire ça, ça pourrait lui attirer encore plus d'ennuis mais elle en avait envie. Puis regarder, c'était si mal que ça?

** Lily, tu ne la connais pas ! Arrête ça tout de suite. Tu ne devrais pas la regarder comme ça, elle va se sentir observée et ne te répondra pas ou alors pour te virer de son champs de vision!... Mais elle est jolie... Elle a un beau corps... Et si... NON! Arrête Lily, il faut que tu te calmes. Attend de voir si elle répond et si elle ne répond pas, va-t-en et ne recommence jamais ça.**

Elle finit par la regarder dans les yeux, le teint écarlate, attendant une réponse de sa part. Peut etre que... Enfin. Peut etre qu'elles pourraient trouver un truc à faire à deux ?


Dernière édition par x°Lily°x le Mar 11 Mar - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 2 Fév - 22:40

Peut etre qu'elle pouvait essayer de lancer des sorts sur Aphrodite? Histoire de lui donner la parole?....Idée rejettée! C'est absurde! Et ca risquerait de tuer la hyène!...En même temps elle c'est prit un sort de réduction dans la tête suivit du sort d'attraction donc bon, elle est rodée...Non non ne pas faire de Aphrodite un cobaye! Ted ne sera pas content! Et si il se fache...si il se fache...et ben autant aller se pendre. Elle n'imaginait pas le perdre une seconde. Pour une fois qu'on l'aimait pour ce qu'elle était et qu'elle avait une relation stable. Pas un truc où ça finissait avec des cris et des larmes...Aïnie soupira et joua avec sa hyène, un jeu passionnant: si je t'attrappe la patoune, tu grognes?

Son (passionnant) jeu fut interrompus par l'arrivée d'une jeune fille inconnue au bataillon. La jeune fille avait un style vestimentaire qui plut à Ainie, mais ce qui lui plut le plus cétait qu'elle n'était plus seule! Oui c'est très égoiste comme pensée mais elle lui traversa la tete: elle avait quelqu'un avec qui parler! Aïnie sourit à la jeune fille et lui tira une chaise avec sa jambe pour lui faire comprendre qu'elle pouvait s'installer si elle le désirait. Elle ne le lui dit pas, car bon, elle pouvait aussi s'assoir sur la table, la fenetre voir le sol (ou restez debout oO).

Par contre, elle se sentit génée ensuite. L'autre la dévisageait sans gène, heuu j'ai un truc sur le corps? Aïnie se dévisagea elle meme et offrit à la nouvelle un sourire plus que géné. Elle commençait à se sentir mal, elle savait pertinament que Boudelard était remplit de cas sociaux et elle eu peur que cette fille fasse partit des cas. Peut etre est ce une shizo? Une fille qui est normale et bing! elle se déconnecte? O_O
Aïnie...Oui narratrice?...Tu es en train de te faire un film en 3D là oO Je sais je sais...en même temps la fille avait une voix agréable et puis bon, elle même était classé dans le Livre de Boudelard comme un cas social. Oui je sais, ça ne se voit pas comme ça qu'elle mériterait un abonnement à vie chez un psy mais pourtant...je ne vous en dirait pas plus maintenant...laissons les se découvrir.


" Salut, je m'appelle Aïnie et toi? "

Sourit polie, chaleureux, avec encore la once de gène.
Aïnie, bavarde née, ne put s'empecher de vouloir savoir pourquoi elle la dévisageait de la sorte. Trop attachée encore à Ted pour imaginer qu'on puisse la trouver jolie, elle se figuera que la jeune fille devait avoir un truc sur le corps à lui repprocher ou alors, Aïnie lui rappellait quelqu'un ?


" Heu on s'est déjà vue? Désolée si je ne te remet pas tout de suite, j'ai pas mal déménagé et je me rappelle pas tout le monde. Avec les nouvelles têtes et tout .... "

Elle fit un sourire d'excuse et attrappa Aphrodite qui avait prit peur en voyant la ratte (qui faisait sa taille au moins). Aphro est végétarienne (ça existe à Boudelard, le dirlo en fait meme un élevage dans le parc -_-) et a peur de tout se qui fait sa taille et a l'air menaçant >.<

" arrete de bouger ou je te réduit encore plus "

Souffla t'elle à sa boule de poil qui s'immobilisa immédiatement....quelqu'un à le numéro de téléphone de la SPA? T_T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 2 Fév - 22:52

" Non euh, Désolée! "

Elle sentait ses joues s'enflammer. Elle avait chaud et passait sa main contre sa nuque pour calmer tout ça mais ça ne fonctionnait pas.

" Aïnie... "

Ce prénom lui disait quelque chose mais elle ne se souvenait plus quoi. Elle avait don d'oublier souvent les choses qui étaient au premier abord importante. Ce prénom courait dans son esprit, elle l'avait déjà entendu. Ca y est, elle se souvenait. Des garçons et des filles parlaient d'elle comme étant une fille plus que mignonne et avec un certain charme. Oui, c'était donc elle. Ils avaient raison.

** Ce qu'elle est jolie, il faut que j'arrête de rougir ou elle va me trouver stupide! **

" Oui, enfin non. On ne s'est jamais vues mais j'ai déjà entendu parler de toi. Par des élèves une fois, enfin, comme ça quoi ".

** Elle va me trouver stupide, elle va me demander qui, quoi, je ne saurais pas quoi lui répondre. Abrutie! Tu pourrais ne rien dire pour une fois! Au lieu de faire ta fille sociable et qui parle à tout le monde! Après Noah, Aïnie... Aïnie... Ouah... Je ne pensais pas que ces gens pouvaient avoir un jour la même opinion que moi sur quelqu'un... **

" J'aime bien comment tu es habillée "

Elle lui fit un sourire polit et franc et attrapa la chaise. La fit glisser plus près et s'installa. Elle ne savait pas comment mettre ses jambes et cela la gênait un peu. Elle tira sur sa jupe et en regardant vers le bas, elle rougit encore plus en laissant tomber son regard sur la jeune fille.

** Elle va se sentir mal à l'aise, je devrais arrêter, j'arrête d'ailleurs. Mon dieu, pitié, qu'elle ne me fasse pas de remarque! Pourquoi je suis aussi timide moi? D'habitude ça ne me gêne pas... Je crois qu'elle est plus agée que moi... **

" Tu as quel âge Aïnie? "

Elle se calmait, reprennait son sang froid. Ses joues redevenaient pâles et son regard dirigé vers les yeux de son interlocutrice.

** Comme ça, c'est mieux. Je ne vais quand même pas lui faire peur dès la première fois qu'on s'adresse la parole ! **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 3 Fév - 14:06

Comment décrire ce que Aïnie ressentait ? Un mélange de gène et de méfiance...Oui cétait ça, mais pas de la méfiance mauvaise, non, plutot celle que ressente les marchands quand un client met du temps à trouver son argent. Ils se demandent si il va payer, Aïnie, elle, se demandait si l'autre n'avait pas un soucis. Son attitude rougissante, ses déplacements brusques et sur place...peut être avait elle envit de lui demander quelque chose? Après tout, elle parait être nouvelle alors se serait logique qu'elle ai des choses à lui demander! Oui ça doit être ça!
Naturellement douée pour l'autopersuasion ratée, elle crut à son histoire jusqu'à ce que la demoiselle répette son prénom et lui dise qu'elle avait entendut parler d'elle. Nie eu un sourire ravit, ses yeux se mirent à pétiller de curiosité. Qui donc pouvait parler de moi? En bien ou en mal? Peut être est ce son frère? Ou alors son chéri? Nina est revenut et la cherche? Ou alors c'est la nouvelle, Angel, qui lui fait des éloges malgré leur disputes? .... Si ça se trouve c'est ce Blue qui cherche à monter les gens contre elle, ça l'étonnerait pas de lui.....Oh! Ou alors Aldus? Ouais Aldus! Il lui envoit une nouvelle recrut pour le journal de l'école?
Elle continua à chercher dans sa tête ceux qui pourrait parler d'elle dans son dos. La liste était longue, très longue...Aïnie était un Boudelard depuis le début de l'année et avait réussit à se faire connaître de la moitié du bahut personnellement. L'autre moitié entendait parler d'elle comme: La copine du Muffetis, vous savez celui qui bégait. Comme: La directrice du futur journal du bahut. Ou enfin: comme la futur prefet en chef. Et j'en passe...certains y vont du " elle donne envit d'etre à guep ", et les amis de Blue y vont surement du " une gamine hystérique sans cervelle "...bref les qualificatifs ne manquent pas pour la décrire. Et les qualificateurs non plus.


" qui donc ? En bien j'espère. J'aimerais pas que tu es une mauvaise opinion de moi sans me connaitre oO Tu es nouvelle non? "

Elle sourit, jouant avec sa hyène qui avait envit de partir. Aïnie la regardait s'agiter, tirer sur sa jupe...De la gène elle commença à passer à l'amusement...elle était assez marrante à bouger sur place comme ça. En plus, elle lui parlait d'elle, et ça cétait agréable. Car l'un des sujets de conversation préférée de Aïnie était quand même elle même -_-'

" merci ^^ Vue le temps que je met à trouver mes vêtements, mieu vaut que je le sois "

Elle rit sans grande raison et sourit ensuite à celle qui n'avait pas voulut lui dire son prénom. Comme depuis le début de l'entretien, comme depuis qu'elle est née, Aïnie passa de son rire clair et franc à un sourire chaleureux. Ses yeux noirs sourieurs se permirent de dévisager la Muffetis et de convenir qu'elle aussi avait du style.

" j'aime beaucoup comment tu es habillée toi aussi. Surtout la jupe, elle est trop jolie! ....... Hein? J'ai 17 ans et toi? Dit tu ne m'as toujours pas dit ton prénom, pourquoi? "

Elle lui sourit avec plus de douceur et continua de parler, sans penser qu'elle pouvait saouler la fille.


" Tu as l'air mal à l'aise, tu veux qu'on aille ailleur? C'est vrai que les chaises sont pas extra ici...dans toutes les salles de cours tu me diras, mais bon, ça permet de pas s'endormir! Ca me rappelle les moldus qui ne chauffe pas certaines salles, comme ils ça ne dorment pas et sont toujours attentifs....Tu as vécut avec des moldus toi? Moi oui, pendant les trois quarts de ma vie "

Il est où le bouton pause?
Aïnie, juste en passant comme ça, tu la connais pas cette fille! Tu racontes encore ta vie! Tu n'avait pas promit de ne plus raconter ta vie? De ne plus créer des liens forts avec les gens? De choisir tes fréquentations? C'est mal barré là! Tu racontes ta vie, lui donne des indices pour savoir comment ton horloge interne fonctionne! Tu vas encore finir par dépendre de quelqu'un! ENCORE une fois tu te feras avoir! Elle, elle va vite comprendre qu'il suffit de quelques mots pour que tu te dévoiles! En quelques phrases elle saura tout de toi et pourra t'enfoncer comme elle l'entend! Et si elle reste, tu vas encore croire à l'amitié! Et hop! elle va disparaitre comme les autres, et hop, toi tu souffriras! Aïnie...Aïnie tu t'attaches trop vite aux gens! .... Tu m'écoutes? Non elle n'écoutait pas, elle n'avait pas encore ce réflexe qui est d'obéir aux limites qu'on c'est fixées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 3 Fév - 15:24

Lily se sentait mieux, un sourire franc s'affichait sur son visage et Malina était descendue sur ses genoux. Tout en parlant à la jeune fille, elle caressait les tâches framboises de sa ratte. La chaise sur laquelle elle était assise lui faisait assez mal aux fesses mais elle essayait de ne pas le montrer.

** Elle a l'air de se poser des questions sur moi, il faut que je trouve un moyen de lui faire penser à autre chose. Ca tombe elle se dit que je suis dérangée, ça doit être le cas. NON LILY! Resaisit toi! La plupart des gens se disent tout simplement que tu es folle. Pas que tu aimes les filles. BON, reprennons. Il faut que tu répondes à ses questions, elle ne va pas attendre éternellement! Bon... Arf, la question que tu ne voulais pas... Bon, improvise, dis lui la verité et une part de mensonge! Oui, c'est ça! C'est le mieux à faire! **


" Oui, en bien, évidement. Je ne connais pas ces élèves. Ils ont juste dis qu'ils te trouvaient... Gentille? "

** Je me risque, ça tombe c'est une vraie garce **

" Ils ont dit qu'ils te trouvaient mignonne et je voulais savoir ce qu'ils considéraient comme mignonne, ici. "

Lily marqua une pause puis reprit.

" Je ne suis pas tout à fait nouvelle. Cela fait quelques années que je suis ici mais je prennais des cours particuliers car... En fait c'est ridicule. C'est juste que.. Oui voilà. Enfin. Je n'ai pu me remettre d'un accident que maintenant et c'est pour cela que c'est la première fois que tu me croises. "

Elle se sentait plutôt satisfaite de sa réponse mais se demandait si Aïnie allait lui demander quel accident. Elle pensait pouvoir lui en parler mais... Elle se méfiait un peu encore, elle ne la connaissait pas très bien. Puis cet accident l'avait empeché d'être au contact des autres pendant près de 4 ans. 4 ans, c'est long... Beaucoup trop long.

" De rien pour les vêtements "

Un large sourire était de nouveau sur ses lèvres. Ses yeux brillaient un peu. Elle jouait avec ses cheveux, les emmelaient et les démélaient.

** En fait je me sens bien avec elle, j'aime bien sa façon d'être **

" Oh excuse moi. J'ai 17 ans aussi. Tu as des frères et soeurs? Merci pour la jupe, je viens à peine de me changer. Il y a quelques minutes, tu m'aurais vu avec un baggy large et un débardeur blanc qui remontait au dessus du nombril. Puis les cheveux détachés surtout. J'ai voulu tout changer ! J'aime beaucoup changer du tout au tout, pas toi ? "

Son prénom, pourquoi voulait-elle savoir son prénom ? Sa mère l'avait appelée ainsi. C'était le prénom qu'elle voulait absolument donner à sa fille si elle en avait une. Lily. Elle trouvait ça original. Puis, les Lily étaient souvent des filles séduisantes et elle voulait que sa fille le soit. Cela avait jusqu'à maintenant bien réussi.

** Est ce que je pourrais la séduire elle? NON! il faut que j'arrête de me dire ça! STOP. Bon, je vais, oui je vais lui dire. **

" Mon prénom? Pourquoi je ne l'ai pas dis? Je... Je ne sais pas. Parce que tu ne me l'as pas demandé avant je suppose. Je m'appelle Lily "

Son visage avait perdu son sourire. Elle repensait à sa mère. Très vite elle se repprit et eut un petit sourire, un peu triste.

" Comme tu le sens. Tu ne connais pas un endroit ou il y a des fauteuils et ou on pourrait se poser un peu? Ou alors on reste là. Ca ne me dérange pas! Je ne me sens pas si mal que ça ici. Toi si? "

Elle commencait à s'ouvrir, les barrières s'enlevaient peu à peu.

** Tout se passe bien avec elle, tout se passe bien. Plus qu'à voir si elle me pose des questions. **

" Ah oui, les moldus. Non, mes parents sont des sorciers. Mais ma mère avait... a une tante moldue. Elle est très sympathique. Tes parents sont moldus? "

Elle se sentait bien à présent et attendait la suite de la conversation avec impatience. Aïnie lui plaisait bien et elle la trouvait plutot jolie.

" Tu as un petit ami? "

** L'heure de verité? **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Jeu 7 Fév - 15:51

Aïnie suivit des yeux la ratte qui descendit sur les genoux de la jeune fille avec un sourire en coin. Pourquoi ce sourire? Par envit de sourire tout simplement. Elle remonta ensuite son regard sur son interlocutrice et l'écouta avec attention. Ses yeux noirs brillèrent quand elle dit que certaines personnes la trouvait gentille et jolie. Cétait flatteur! Surtout le gentille, le jolie, elle connait mais pas le gentille. Ses amis lui avaient dit mais pas souvent. Huhu ça lui faisait bien plaisir de savoir ça.
Elle écouta la suite, quand elle compris que la fille était venut lui parler par curiosité, elle sourit avec amusement et bougea un peu la tête. Cétait original comme raison de parler à quelqu'un (mais compréhensible: elle avait déjà expérimenter). Aïnie ne pensa pas que la jeune fille puisse lui mentir, non, dans sa tête on lui disait la véritée car pourquoi irait elle lui mentir? Pour lui faire plaisir? Ce serait un peu ridicule! Elle se serait abstenut de répondre dans ce cas! Oui, elle ne pouvait que dire la véritée ( tu es bien naïve ma petite Nie...).


" je ne savais pas qu'on pensait ça de moi. C'est plutot flatteur "

Elle sourit sans cacher son plaisir et écouta ce qu'elle dit après. Aïnie perdit un peu de sa joie égoiste pour essayer de comprendre ce que la fille ressentait et avait ressentit. Hmm Aïnie essayait tout bonnement de se mettre à sa place. N'étant pas quelqu'un de particulièrement polie, de réservé et désireux de ne pas raviver de mauvais souvenirs (bien qu'elle aurait aimé être ainsi). Aïnie se permit de poser quelques questions à son interlocutrice et d'émettre des commentaires. Fort heureusement son ton était compatissant et compréhensif: rien de bourrin!


" oh je comprend...Ca n'a rien de ridicule je trouves, au moins toi tu as continué tes études malgré ta souffrance. C'est plutot courageux non? Enfin, je veux dire, beaucoup aurait tout abandonné je suppose. Cétait un accident personnel ? "

Elle ne présisa pas, ne sous entendis pas, ne fit aucune allusion qui puisse faire comprendre à la demoiselle que elle, elle avait laché ses études pendant un an. Qu'elle, elle avait préféré s'effrondré plutot que continuer à avancer. Elle avait parler comme si elle n'avait jamais vécut ça, comme si elle se rappellait des expériences entendus. Même son regard, son attitude, cachait qu'elle avait connut une souffrance qui lui avait valut de tout lacher. L'école, les amis.... Aïnie a tellement honte de se qu'elle avait vécut et surtout avait tellement prit l'habitude de cacher son passé que maintenant cétait devenut automatique. Personne ne saura ce qui c'est passé quand elle avait quinze ans. Personne.
Et c'est avec un véritable talent d'actrice qu'elle put sourire à la fille et répondre à ses questions. Qu'elle lui en posa d'autre et que la conversation put continuer...

" Tu te changes souvent en plein milieu de la journée? (sourire amusé) c'est original. Je change aussi souvent de style, j'aimerais quand même bien te voir en baggy and co (rire léger). Tu me verrais! Dès fois je me balades en vrai gothique puis, hop, le lendemain c'est look année 60 (sourire franc et amusé). "

Elle nota que à l'évocation du prénom son regard se fit plus triste. Aïnie se demanda pourquoi. Ca sentait le sujet à risque, le sujet qui fait mal...

" Non, pas de frères et soeurs, je suis fille unique. Et toi? Merci pour le prénom, Lily. Heu si je te l'avais demandé...bah j'ai peut etre révé....Ca va? Tu as l'air triste d'un coup? "

Tu crois vraiment qu'elle va te répondre? Tout le monde n'est pas comme toi! A raconté sa vie dès le premier abord! x_x Bon oké, elle s'est vite repris, à fait genre ça va...mais ça veut pas dire qu'elle est hapte à te raconter sa vie!

" Non on peut rester, je te voyais bouger donc...Enfin bref (sourire), mes parents sont sorciers mais avec leur métier on cotoit souvent des moldus. Ils sont forrains, mon père vend les confiseries et ma mère fait de la magie. Vue qu'elle est sorcière, les gens sont facilements bernés. C'est amusant, le seul soucis c'est qu'ils font ça toute l'année alors je change souvent d'école. Cette année j'ai put rester plus longtemps! Je suis contente, heureusement qu'ils ne sont pas trop parents possessifs. T'es parents font quoi à toi ? "

Elle ne pouvait pas savoir que les parents de Lily étaient décédés. Comment l'aurait elle sut ? Alors, comme n'importe qui, elle posait des questions évidentes. Elle avait fait la même gaffe avec Ted " ils font quoi tes parents ?"..." ils sont morts " Elle cétait sentit mal, nulle et gaffeuse. C'est bien partit pour recommencer...

Elle aussi se sentait bien avec Lily. Bon vous me direz elle se sent bien avec presque tout le monde. Mais même, Lily était de plus en plus agréable, au début Aïnie avait été génée par son attitude mais maintenant ça allait. Elle souriat plus et paraissait avoir envit de la connaitre. Elle avait l'air aussi d'avoir énormément de chose à offrir, elle ne donnait pas l'impression d'etre froide. Cétait agréable.

" Oui! (sourire jusqu'aux oreilles) Il s'appelle Ted mais on le surnomme Teddy. Il est chez les muffetis. Il n'est pas des plus sociale au premier abord mais c'est un gars adorable, présent....Une perle rare comme on dit! J'ai de la chance de l'avoir. Il me calme, me stabilise, même si je le connais que depuis le début de l'année. Il parait que cétait un miracle qu'on soit ensemble! C'est vrai qu'on est assez opposé quand on y réfléchit."

On s'en doute, Aïnie parlait avec un regard pétillant, pleins d'étoiles, et un sourire de femme désespérement amoureuse qui est heureuse de parler de l'être aimé.

" et toi? Tu as quelqu'un ? (sourire) "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Ven 8 Fév - 9:30

Lily se demandait vraiment si elle allait rétorquer. Pour sa dernière question, elle était finalement à peu près sûre que la jeune fille avait quelqu'un. Ca se voit dans ses yeux. Elle regarder Aïnie en coin et laisser rentrer les questions et les réponses dans sa tête, se demandant que dire, que faire. Aïnie avait l'air franche et assurée, tout le contraire de Lily à ce moment précis.

Malina était revenue près d'elle et câlinait de sa tête la nuque de Lily. Ses tâches framboises devenait plus claire ou plus foncée selon les secondes. La jeune fille se dit qu'elle a eu raison de jeter un sort à sa ratte. Elle est magnifique comme ça. Cela faisait 3 ans que Malina était présente. Avant elle avait un chat appelé Sliwka mais elle était morte de vieillesse. Elle a donc demandé à quelqu'un de l'emmener dans une animalerie pour se choisir un nouveau compagnon et le sors était tombé sur Malina, alors agée de 3 mois.


* Merci de me soutenir Malina, je ne sais pas encore comment je vais m'en sortir avec tout ça. C'est dur de parler de papa et maman... Beaucoup trop dur... Mais il va falloir le faire, même si je ne dis pas tout. *

Elle se décida à se lancer, la peur lui nouait le ventre. En ce moment même, elle devait avoir l'air inquiète, très inquiète.

* Répondre à ses questions, ne pas se mettre à pleurer. Fais attention à toi Lily, te poser des questions ça t'empeches d'être spontanée... On m'a dit de me méfier des gens... Pourquoi je ne me méfie pas d'elle? *

* Ils sont beaux ses yeux noirs, ils brillent. Je ne sais pas à quoi elle pense mais... Mais ils brillent et c'est joli.*

" En fait, la plupart des gens que j'ai croisé m'ont semblé véhiculer l'idée de méfiance à ton égard. Mais certains et ils ne sont pas en petit nombre, te trouvent jolie et... Et je dois admettre qu'ils ont raison. "

Elle fit un sourire gêné, se demandant si elle avait comprit. Oh et puis de toutes manières si elle avait comprit, Lily ne le cachait pas d'habitude. C'est d'ailleurs étrange que jamais une amie d'Aïnie lui ait dit de se méfier d'elle. Enfin.

Les remarques et questions que fit Aïnie sur ses parents remuèrent légerement le couteau dans la plaie qui pourtant commençait à se fermer. Mais elle n'en fit aucun constat. Cette fille n'était pas méchante, elle était juste curieuse et voulait savoir. Le dirait elle à quelqu'un? Trahirait elle sa confiance? Elle ne savait pas. Elle voulait tout simplement pouvoir en parler sans avoir les larmes qui coulent et paraitre faible. Paraitre... Un bien grand mot. Elle était faible et la mort de ses parents l'avait complétement offerte à l'éffondrement. Ses parents lui manquaient énormement et elle voulait perpétuer le souvenir. Juste perpetuer le souvenir. Mais elle avait peur d'en parler. Vous savez surement ce que ça fait unh? Quand on perd quelqu'un et que tout le monde vous dit " Je suis désolée " " Oh, excuse moi, tu vas bien? " " Tu es forte, je ne tiendrais pas moi " " Il te manque? " " N'en parlons plus " " Qu'est ce qu'il s'est passé ?"...

Lily s'enervait seule avec ses pensées, son sang était en train de bouillir et elle le remarqua en voyant l'expression intérrogatrice d'Aïnie. Elle se calma et répondit doucement à la question, le ton triste et les mains resserées l'une contre l'autre. Malina était déscendue sur celles ci et s'était allongée de manière à montrer qu'elle était présente.

" Lorsque... "

Elle n'arrivait pas. Des larmes commençaient à briller dans ses yeux.

" Lorsque j'avais 13 ans, un accident s'est produit. Nous étions sur la route... "

Elle marquait des pauses, comme pour reprendre son souffle lorsqu'on fait une longueur qui arrive après une dizaines de longueurs faites. Elle voulait lui dire, elle voulait expliquer. Elle allait le faire. Il le fallait.

" Oui. Lorsque j'avais 13 ans, un accident s'est produit. Nous étions sur la route mes parents, mes frères et soeurs et moi. "

Elle observait Aïnie pour savoir si elle devait continuer. Puis elle reprit.

" C'était en été, un mois de juillet. Je... Je regardais par la vitre de la voiture et mes petites soeurs jumelles se bagarraient avec une bonne humeur qui nous transportait tous. Ma plus jeune soeur s'était endormie. Nous revenions de vacances. "

Elle prit une mèche de ses cheveux et la remit en place. Passa sa main sur son front comme si elle venait de faire un travail éprouvant. Enfin, elle continua son histoire là où elle s'était arrêtée.

" Mon petit frère jouait à tenter de me distraite en cherchant des mots compliqués pour que je lui donne la définition. Nous nous amusions comme on le pouvait durant le trajet. Mais... Mais je me suis assoupie. Combien de temps? Je ne sais pas. Je n'entendais plus rien. Et quelques temps plus tard... "

Sa voix se mêlait de sanglots, elle toussait un peu pour cacher cela mais c'était difficile. Ils lui manquaient, tous lui manquaient terriblement...

" J'ai entendu Anaé, ma plus jeune soeur, hurler comme elle n'avait jamais hurlé. Mon frère avait dans ses exclamations une terreur inqualifiable. Je ne comprenais pas ce qu'il disait. Mes petites soeurs jumelles criait de peurs, mes parents, je ne les entendait pas. "

Une larme coula le long de sa joue.

" J'ai ouvert les yeux quand ils n'hurlaient plus et j'ai compris. J'ai tout vu. Mais je n'ai rien pu faire. J'étais la seule survivante dans la voiture... "

Une deuxième larme sur la joue et une troisième, une quatrième, une cinquième. Elle s'efforcait de ne pas avoir l'air suppliante ou d'attirer l'attention.

" Lorsque j'ai réussi à sortir des décombres de la voiture, des gens étaient déjà là. Une femme appelée Naïri m'a prise avec elle. Je n'avais plus aucune famille. Elle m'a emmené à l'école, ici, et j'ai continué mes études en cours particuliers... "

Elle marqua une longue pause pendant laquelle elle essuya ses larmes. Pour ne pas continuer sur ce sujet, elle se reprit vite et répondit aux questions d'Aïnie comme si rien ne s'était produit.

" Oui, ça m'arrive assez souvent de me changer ! Enfin là c'est surtout parce que j'avais envie d'être en jupe. Enfin * Elle fit un grand sourire *, tu me verras bien un jour en baggy, je suis tout de même plus souvent habillée comme ça. "

Elle se sentait un peu mieux en évoquant ses souvenirs, elle esperait profondement que ça n'est créee un malaise entre elle et la jeune fille.

" J'avais donc trois soeurs et un frère. Anaé avait 5 ans. Lena et Maylis, les " avant-dernières " avaient 9 ans et Tim, mon frère, en avait 11. On a qu'à rester ici alors * petit sourire * On bougera peut être plus tard. A moins que tu ne veuilles que je m'en aille? "

* J'ai oublié de lui dire ce que mes parents faisaient *

" Ma mère était mère au foyer. Je soupçonne d'ailleurs qu'elle était enceinte lorsque l'accident s'est produit. Mon père réparait des baguettes. Ne t'en fais pas pour ce sujet. Mais évitons d'en parler beaucoup, j'ai encore du mal, tu es la première personne a qui je dis réellement tout ce qui s'est passé..."

* Et merde... Elle a un copain... Roh Lily arrête de faire cette tête dépitée... Elle est mignonne... Elle me plaît. Mais je sais pas... C'est pas comme les autres filles. J'ai envie de la connaître. *

Lily fit un grand sourire lorsqu'Aïnie parla de Ted.

* Ted, Ted... J'en ai entendu parler... Mince! Je ne me souviens plus! *

" Que faisait ses parents? "

Elle fit une mine qui se questionne et regarda Aïnie dans les yeux. Elle n'aimait pas fixer comme ça les gens mais regarder Aïnie dans les yeux la rassurait. Elle aimait ses yeux noirs.

" Non, je n'ai personne. Pas depuis longtemps en tout cas. Et si on t'a dit le contraire, ce n'est pas forcément faux mais je ne le considère pas comme ça. Je n'ai pas envie de parler de mes bêtises. J'essaie d'arrêter de jouer avec les gens. J'ai vraiment envie de me stabiliser. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Ven 8 Fév - 13:09

Tu as vue, je te l'avais dit: elle t'a mentit. En faite, les gens lui ont dit de se méfier de toi, le gentille, c'était pour ne pas te vexer. Tu as vue? Elle est comme les autres, fausse, menteuse. A elle aussi il va falloir crier pour se faire entendre? Un voile noir passa dans le regard de Aïnie, Lily avait l'air inquiète mais cela ne suffisait pas à enlever le léger regard sombre que Aïnie avait prit en apprenant que, exepté le jolie, on lui avait dit de se méfier d'elle. Et même si Lily lui avait fait un compliment, avec son mensonge d'avant, il avait perdut toute valeur. Pourquoi se méfier? Si on dit à quelqu'un de ce méfier d'une tierce personne c'est parce que la dite personne est dangereuse, pas fréquentable...Elle n'est pas fréquentable?...Alors...Aïnie pensa à Kilian, à tout ce qu'il lui avait dit. A priorit d'autres personnes ici savent la véritée. Ils ont compris qui elle était en réalité. Une femme sans pitié qui n'a pas compris qu'elle faisait mal au gens avec ses mots. Comme lui avait si bien dit son frère de coeur avant de la consoler: A force d'être si franche, si direct, à force de percer les autres à jour tu leur fait plus de mal que si tu te taisais. La conversation qu'ils avaient eu défilait dans sa tête. On avait peut etre voulut faire comprendre à Lily que celle qui est si est si jolie, si en joie, est un monstre qui préfère cracher son venin sur les gens. Une assoiffée de la véritée qui la balance au visage des autres pour se protéger. Une fille faible au fond qui a besoin des autres, qui est pathétique à vouloir s'accrocher a toutes ses rencontres. Quand à la question si oui ou non il fallait se méfier de Lily, Aïnie n'avait pas été assez longtemps à Boudelard pour savoir si qui il fallait fréquenter ou pas fréquenter. Et à quand bien même on lui aurait dit "fuit cette fille" elle n'aurait pas obeit, Aïnie aime trop faire l'inverse de ce qu'on lui dit pour ça.

Elle ne répondit pas, pas utile. Elle se contenta d'écouter la suite, de perdre son voile noir dans les yeux pour quelque chose de neutre. Lily, elle, perdait de ses sourires et joies. Elle parlait avec des sanglots dans la gorge, un regard triste. Aïnie écoutait et découvrait que elle aussi, comme Ted, comme Angel, elle avait perdut sa famille. Quand elle eu finit, il y eu un silence et Lily parla comme de rien n'était. Nie eu un sentiment de flash back, Ted avait utilisé le même procédé: raconte et enchaine sur autre chose. Ca avait un coté réconfortent pour la miss qui ne savait jamais trop quoi dire dans ces cas là, mais cela lui donnait aussi le sentiment qu'elle loupait quelque chose. Aïnie décida donc de se taire pour le moment, d'écouter, et de parler ensuite. Les choses suivirent leurs cours et Nie découvrit un nouveau point commun avec Lily. Après avoir eu l'air un peu fermé en entendant la question sur les parents de Teddy, elle eu un regard intrigué: elle aussi, elle joue avec les gens? Aïnie faisait ça...Elle avait besoin de se sentir aimé, cétait vitale pour elle. Peut etre est ce parce que avant sa scolarité la vie de son entourage tournait autour d'elle et que après non? EN tout cas, tout les moyens étaient bon pour qu'elle se sente aimé, et multiplier les conquetes en faisait partit. Elle a joué pendant longtemps à voir combien de personne elle pouvait avoir en même temps. Sans état de conscience, elle trompait, mentait, allumait...Elle parait à la fin de l'année à chaque fois, alors tout lui était permit.


" ça me fait plaisir que tu m'en parles, pour ta famille. Ca fait toujours du bien de parler. "

C'est toi qui dit ça...Toi qui ne dit que les bons cotés de ton existence, toi qui fait l'autruche face aux problèmes...Lily ne voulait pas en parler, Aïnie comprenait parfaitement. Elle n'insista donc pas mais lui présisa qu'elle sera là si elle avait envit.

" Si tu as envit qu'on en parle une fois de plus, fait moi signe (sourire). Pour les parents de Ted, je ne sais pas. A dire vrai...je ne lui ai pas posé la question, ça aurait été...malvenue. Et puis, à ce moment là, il y a la petiote (montre Aphrodite) qui est arrivée alors on a été déconcentré. "

Aïnie sourit très légèrement en repensant à la scène et caressa du bout des doigts sa hyène qui commençait à s'endormir sur la table. Quand elle reprit la parole, son regard était sur la hyène au début puis il vient rejoindre celui de Lily, qui la regardait.

" bienvenue au club. Je...enfin...j'aime bien contrôler les gens. Voir si je peux séduire tel ou tel personne, si je peux avoir plusieurs conquêtes en même temps. C'est un peu bizarre non? Même avec Ted, au début, cétait comme ça. Il me mettait en valeur, me donnait une belle image de moi même, alors je l'ai voulut. Après, mes sentiments ont changé, heureusement. Je suis assez horrible non? Je suppose que c'est parce que je ne supporte pas d'être seule que j'agis ainsi. "

Aïnie avait parler avec quelques hésitations au début. Mais au fil de ses paroles sont assurance naturelle revient. Elle regardait Lily, qui avait de très beaux yeux, et se permit un sourire et de se balancer sur sa chaise.


" Avant de venir ici j'avais un copain, je dois en avoir un chaque année minimum...Mais j'aime pas les relations à distance, pas toi ? Alors je l'ai quitté, arf, ce crétin la mal supporté. Tu aurais vue sa tête! Trop drôle! Enfin drôle jusqu'a ce qu'il me gifle, résultat: je le trompe avec sa meilleure amie et me débrouille pour qu'il nous choppe. Ca lui a jetté un froid, héhé. J'aime pas les hommes qui sont sur d'eux! Ceux qui sont persuadé que vue qu'ils sont des hommes ils ont les pleins pouvoirs. Pour ce coup là les femmes sont mieu, elles au moins non pas ce problème. Leur truc c'est qu'elles se posent une centaine de questions, genre: mais tu es sure que tu veux de moi? Tu es sure que ça va déranger personne si on est ensemble? Je me rappelle une fois d'une fille, elle s'appellait comment déjà?...Ah oui, Lassie. Je lui avait demandé si elle acceptait qu'on soit plus que amie, histoire qu'on calme notre solitude à deux. Cette idiote m'a répondit:" Mais tu es une fille! C'est pas convenable! " alors que deux minutes plutot elle m'avait dit que j'étais la personne qui comptait le plus à ses yeux. Je lui ai dit " et alors? Je t'aime pour toi, par pour ton sexe " Elle a pas aimé . "

Comme avec Nina et Ted, elle parlait de sa bisexualité avec une facilité étonnante. Désireuse d'être elle à cent pour cent, Aïnie s'assumait. Et pour etre franche, elle pensait pas que cela puisse choquer des gens. Et à quand bien même Lily lui fairait des remarques, Aïnie ricannera. Elle sera certainement déçut, mais quand elle entend des propos homophobes, la seule chose qui lui vient avec la déception c'est le ricannement et les remarques sarcastiques. Ca protège et défoule. Quoi que, je dis ça, mais avec Teddy - qui avait eu une étrange réaction: tu es pas une fille ? - elle n'avait pas été méchante....juste provocante. Ca avait été très amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 9 Fév - 23:16

Lily sortit sa baguette et visa sa tête. Elle murmura une formule et ses cheveux devinrent noirs petits à petit, des mèches se coupèrent et s'enflamèrent pour disparaitres avec la fumée.

" Je préfère comme ça, pas toi? "

Elle avait dit ça tout en voyant bien qu'Aïnie lui en voulait.

* Mince, elle l'a mal prit... Mince, il ne fallait pas!! Oups... Comment réussir à lui dire que je m'en fous totalement des autres puisque ce qui m'interesse, c'est juste elle et ce qu'elle dit d'elle. Pas ce que les autres en disent... Mince, je me suis mise dans un bordel pas possible. Il faut que je m'en sorte tout de suite. Réfléchis Lily, REFLECHIS BON SANG! *

Elle jouait avec des mèches de cheveux et se demandait comment s'en sortir. Lily ne voulait vraiment pas qu'Aïnie perde le peu de confiance qu'elle avait en elle. Il est vrai qu'elle avait entendu beaucoup de mal d'Aïnie mais elle s'en fichait pas mal. Maintenant, elle avait peur. Elle avait peur que tout se passe mal avec elle. Elle voulait se repentir mais ne pouvait pas. Elle cherchait donc un moyen de se dépetrer de cette situation. Lui dire la verité, il n'y avait plus que ça. Lily se terrait sur elle même, s'en voulait. Ses yeux brillaient encore mais plus pour la même raison. Ses mains contre elle , ses cheveux tombant sur ses genoux remontés contre sa poitrine, son menton contre ses poings, elle pensait. Elle s'en voulait de voir ce regard noir que lui lancait Aïnie.

" Oui, c'est vrai, ça fait du bien d'en parler mais ça fait un peu peur je dois dire. Je suis désolée, pour les autres. Enfin, j'ai vu. J'ai vu ton regard et je... Enfin.. Laisse. Je suis désolée. Mais je m'en fous des autres. La seule chose qui m'importe c'est ce que tu dis toi. "

Elle avait ouvert les vannes et parlait sans retenue. Sans avoir peur. Au final, peut être que ce serait la meilleure solution que d'en chercher une autre.

" Elle est jolie * Observe la hyène * Ou l'avez vous trouvée? "

Elle sentit le regard d'Aïnie se figer dans le sien. Elle rougit. Pris un léger sourire et posa ses paumes sur ses joues comme pour les refroidir.

" Ce n'est pas tellement une histoire de contrôler les gens. J'ai besoin de plaire je crois. Oui c'est ça, de plaire. J'aime tellement qu'on prenne soin de moi... A vrai dire, j'ai besoin de quelqu'un mais n'arrive jamais à trouver la bonne persone... Alors je les collectionne en quelque sorte. C'est mal, je crois. Mais je m'en fiche lorsque je le fais. J'ai tellement besoin qu'on s'approche de moi, qu'on me caresse la peau, qu'on m'aime ou qu'on ait juste envie d'être avec moi, contre moi. Je... Oui... Juste ça. "

Elle était partie dans ses pensées. Alors elle était comme elle? Vraiment? Mais elle avait l'air amoureuse de Ted. Elle l'était surement d'ailleurs. Et si elle voulait Aïnie, elle l'aurait? Elle se demandait. Elle était bien avec elle. Et au lieu de se poser cette question, elle se dit qu'elle aimerait simplement être une bonne amie à elle.

Au fur et à mesure de la conversation, les yeux plantés dans les siens, Lily se livrait comme sur un plateau. Malina lui grimpait sur les genoux et semblait essayer de s'interposer entre les deux jeunes filles. Lily la remettais sur son épaule et elle ne bronchait pas. Elle restait là, immobile et s'endormait.


" Moi non plus je n'aime pas les relations à distance, je trouve ça nul. Depuis que je suis arrivée à l'école... J'ai eu une trentaine de personnes différentes qui sont toutes parties. Je crois que je les fais fuir... Tu es bi? Je ne savais pas... Enfin... Faut dire que je ne t'ai pas demandé... Je suis lesbienne. Pour en revenir à ce que je te disais avant, si une fille vient se plaindre de moi, tu sauras pourquoi... "

Lily roula des yeux et fit une mine blasée comme une enfant qui sait qu'elle a fait une bêtise mais qui ne regrette rien. Elle se demandait ce qu'en penserait Aïnie et si elle allait dire à nouveau quelque chose sur ces regards qu'elle lui avait porté au départ. Elle continuait de la fixer dans les yeux, comme si elle voulait lui montrer qu'elle lui plaisait. A cet instant, Ted, elle s'en fichait. Elle voulait juste savoir jusqu'ou ça pourrait aller.

" J'aime bien tes yeux Aïnie. "

Elle l'avait dit sans s'en rendre compte. Elle passa vite à un autre sujet.

" Je hais ce genre de fille qui nous sort la carte du " et les moeurs alors? on en fait quoi unh des moeurs? " ... C'est pathétique! Je me souviens de la première fille qui m'a plu. Elle avait 16 ans, j'en avais 15. Elle était belle, si belle... Elle était brune, avait de magnifique yeux clairs, la peau pâle. Elle était grande, fine, avait un ventre magnifique. Elle jouait de la guitare, s'amusait à métamorphoser des paquerettes en bouquets de Lys... C'était magnifique. Les lys sont mes fleurs préférées. Un jour, elle m'en a offert un bouquet qu'elle venait de faire. Elle me fixait dans les yeux avec cet air sur, franc, mutin aussi un peu, j'avoue. Elle m'a regardé et m'a dit " C'est pour toi, je sais que tu aimes ces fleurs" ... Puis elle m'a offert son plus beau sourire. J'ai voulu m'approcher d'elle et l'embrasser, elle m'a repoussé. Elle m'a repoussé lorsque mes lèvres ont touchée les siennes. Elle m'a dit " NON! Lily je ne peux pas. J'ai Tom et puis tu sais... Tu sais Lily que ce n'est pas possible. Tu es mon amie je ne peux pas gâcher ça... Puis qu'est ce qu'ils diraient les gens de l'école.. Unh? Que diraient ils? "... Je lui en ais voulu. Vraiment... Puis elle est partie. Son frère m'a vu l'embrasser et a tout dit à ses parents. Ses parents l'ont changé d'école. J'étais éffondrée. Effondrée. Mais enfin. Y'a pire comme situation tu ne trouves pas? "

Lily pensait à Talya. Son ancienne petite amie. Cela faisait 1 an et demi qu'elle était avec elle et Talya est morte. Elle s'est suicidée. Talya lui manquait horriblement... Elle est morte car elle n'assumait pas. Elle n'assumait pas d'aimer Lily. Elle a eu peur du regard des autres et a préferer s'enfuir pour qu'on ne puisse plus la trouver. Elle est partie loin. Elle est partie vers la mort.

" Je suis désolée, des mauvais souvenirs sont ravivés... "

Elle avait dit ça avec quelques larmes sur les joues. Les souvenirs sont parfois trop vivants dans sa tête.

"Mince, je devrais arrêter de pleurer tu vas te dire que je suis une vraie fontaine et que je n'ai que des problèmes dans ma vie... Bref. Ted sait que tu es bi? Comment le prend il ? "

Elle avait là aussi un souvenir étrange d'une ancienne amie qui était bisexuelle et dont le petit ami avait très mal pris son orientation au point de la laisser tomber en l'insultant au beau milieu d'un cours.

Elle observa Aïnie, désireuse de savoir quelles seraient ses réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 10 Fév - 14:24

Ce n'est pas que Aïnie lui en voulait, non, c'était plutôt qu'elle était déçut. Oui, déçut que cette fille soit comme les autres. Qu'elle mente pour ne pas vexer, qu'elle soit pas totalement franche. Aïnie essaya néanmoins que cela ne se voit pas trop. Mais Lily était pas si simple à tromper et son voile noir dans les yeux avait été perçut.
Aïnie la regarda changer sa coupe de cheveux, elle sourit et lui dit que ça lui allait bien. Elle était toute jolie comme ça. Oui...c'est ça Nie...Sourit, complimente, note qu'elle est jolie comme ça....et encore une fois tu oublieras ta petite déception de toute à l'heure. La tactique ne fonctionna pas totalement car Lily relança le sujet en s'excusant. Notons que cela fit plaisir à l'adolescente qui, après un air étonnée, eu un sourire doux. Ce qui lui fit le plus plaisir ce fut l'évolution de Lily. Sa gène, puis ses mots. C'est un peu sadique comme mode de pensée mais c'est ce que Aïnie ressentit. Elle sourit donc avec douceur, rougissant un petit peu (par gène et plaisir) quand elle entendit que seuls ses propres mots étaient importants.

" ce n'est rien...Tu sais, je devrais m'y faire mais je n'y arrives pas. Quand je suis arrivée, les gens m'adorait. Sans chercher à me vanter, on m'appréciait. Et ensuite tout à changer...Je ne sais pas pourquoi, c'est toujours comme ça, on finit par me critiquer. Si encore je comprenais leurs critiques je pourrais arriver à changer. A....A devenir quelqu'un de meilleur. Je ne demande que ça! Changer! Mais je ne trouves pas ce qui cloche chez moi. Je sais que fatigue facilement à force de parler, mais quand je ne parles pas on me dit que je ne sers à rien. On m'a dit que j'exaspérais, faisait mal, à force d'être guillerette. Mais, là encore, je ne vois pas le mal à ne pas se morfondre constament. Je sais que la vie est triste mais que puis je y faire ? Etre constament triste ne changera rien! Alors, oui c'est vrai, je reste moi avec mes élans de joies...Qu'on vienne me reprocher ma dépendance, mon besoin d'amour, mes mots parfois trop violent, je ne dit pas le contraire. j'essais de changer. Je suis juste étrange pour eux , j'aime exister et qu'on le sache...J'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi les gens m'abandonnent à chaque fois. Pourquoi à chaque fois ça finit comme ça? Il y a des gens qui ne vale rien qui sont entouré. "

Elle ne put continuer, sa voix se brisa. Trop de souvenirs lui montait à la tête. Tout ces gens qu'elle avait aimé et qui cétait retourné contre elle...Elle ne dit pas ne pas avoir fait d'erreur, petite oui, mais maintenant elle changeait...elle faisait des efforts...pourquoi ça ne paye pas? Pourquoi on lui reproche sa joie de vivre? Elle pensa à Blue, qui lui en voulait d'etre légèrement dans sa bulle de bonheur. Elle pensa à Kilian qui lui avait fait prendre conscience que trop de véritée fait souffrir plus que le mensonge. Elle se remémora ses anciens camarades qui lui avait reproché d'aimer etre le centre d'interet. Reprocher moi mon égoisme mais pas mon existence...Je ne vous comprend pas. Où est le mal ?! Et évidement..évidement elle se souvient de Lui. Lui que tous adorait mais qui était si minable. Pourquoi même après l'affaire il était encore entouré? C'était un monstre! .... Mais un monstre entouré de sa meute...Respire, respire sinon tu vas pleurer. Respire sinon tu vas encore être violente. Respire avant de te défouler sur les objets. Respire....calme toi, t'es pensées ne sont plus cohérentes, calme toi pour reparler avec elle. Voilà.

" excuse moi, ça ne doit pas te paraitre....très cohérent ce que je te dis. Il faut toujours que je parles sans retenue, j'ai encore du mal avec la pudeur. Désolée. Heu Aphrodite? Merci (léger sourire, encore faible). Je l'ai trouvé dans le parc, tu sais les grandes hyènes? Et ben on la rétrécie, avec Ted. Elle nous à attaquer en faite, et à manger ma baguette -__- On a finit par trouver le sort de réduction, pour nous en sortir ^^ On se voyait mal la tuer oO Et puis, bon, on a décidé de la garder. Elle est trop mignonne *-* Ta ratte aussi est choubi *-* elle s'appelle comment? *-* J'aime bien les couleurs qu'elle a "

Au fil de ses mots sa respiration se calmait, elle reprenait le contrôle d'elle même. Lily pouvait maintenant facilement voir que sous ses airs de fille heureuse, épanouit, Aïnie est une crevasse qui n'attend que d'etre remplit. Un petit coup de pioche, et hop, vous tombez dans son trou.
Elles se ressemblaient toutes les deux, dans le désire d'être aimé. Aïnie eu un léger mouvement des lèvres, sans qu'on ai put dire si elle se mordait la lèvre inférieur ou si elle passait sa langue, quand elle entendit Lily dire qu'elle avait besoin qu'on soit contre elle. Lily rougissait et Aïnie ne se controlait plus...ça promet...Non sérieusement, la miss savait qu'elle en avait besoin. Etre le centre de l'attention et entendre par la bouche d'une autre personne ce qu'elle aimerait elle aussi, ça lui faisait une boulle dans la poitrine et sa bouche bougeait toute seule. Son corps traduisait ce qu'elle, n'était pas capable de dire en mot.
Elle ne changea rien quand elle entendit que Lily était lesbienne. Ca ne changeait rien pour elle, cétait même pas un scoop...Oui, pour être franche, Aïnie s'en moquait. La sexualité des autres, c'est leurs soucis pas le sien. Par contre ce qui lui fit bizarre, qui immobilisa sa bouche et ses yeux, c'est l'enchainement: je suis lesbienne, j'aime tes yeux Aïnie. Ca, ça fit bizarre à la jeune fille. Légèrement troulée, elle eu un sourire en coin qui tentait de cacher son trouble: genre: je me fais aucun film dans ma tête là. Pourtant cétait la véritée. Aïnie avait été ramené à la réalité. Elle tilta qu'elle ne contrôlait plus son corps, que l'autre lui avait fait peut etre fait un sous entendut.
Lily enchaina, ce qui fut bénéfique pour Aïnie. Elle parla, l'autre écoutait....au fil de l'histoire Lily allait de moins en moins bien. Nie, elle, convenait par des coups de tête que cétait idiot de rejetter quelqu'un à cause des moeurs. Pff y a vraiment des gens stupides. Quand Lily eu finit, elle s'excusa et changea de sujet. Nie ne répondit pas tout de suite, elle voyait bien les perles sur les joues de Lily. Ca doit etre des souvenirs très tristes....


" Tu pleures...Tu...Je ne trouves pas que tu es une fontaine. Tu es encore à vif, c'est normal. Tu pensais à quoi ? "

Elle prenait sur elle pour arriver à dire des phrases un temps soit peu intelligentes. Même si elle se trouvait tarte, plate. Après un long temps, Aïnie parla de Ted, le ton vague, son attention étant plutot porté sur les larmes de Lily.

" Il a trouvé ça bizarre, sa première réaction fut de me demander si j'étais bien une fille. Après, ça été. "

Ces larmes la dérangeait. Elle ne voyait plus qu'elles. Elle avait envit qu'elles disparaissent, c'est...c'est inutile de pleurer pour des souvenirs. Ca fait juste mal. Ca ne change pas le passé! Ca lui faisait mal de les voirs car elle se voyait elle même, il y a deux ans. A pleurer, sans se controler...un souvenir et elle pleurait. Les gens qui fermaient les yeux, qui ne cherchaient pas à savoir pourquoi celle qui parait heureuse pleure au mot " soirée ". Elle les avaient haït de ne pas chercher à savoir. Elle n'allait pas faire comme si elle voyait rien! Même si son cas est surement différent de celui de Lily.

" j'aime pas que tu pleures pour un souvenir, ça change rien "

Aïnie ne put retenir sa main qui, doucement, enleva une à une les larmes de Lily. J'aime pas quand on pleure . C'est égoiste, mais, ça me fait penser à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 10 Fév - 15:14

Lily l'observait parler. Il semblait qu'un espèce de hale était autour d'elles. Elle se fichait complétement de ce qu'il y avait autour. Elle voulait juste connaitre le moindre des maux de la jeune fille. Elle regardait tour à tour ses yeux noirs et ses mains lorsqu'elle lui parlait. Elle l'écoutait, buvait ses mots et répondait. Parlant d'une voix douce et paisible, comme si rien ne s'était passé avant.

Elle sentit la main d'Aïnie se poser sur sa joue pour enlever les gouttes de pluie. Elle ferma les yeux quelques secondes puis les ouvrit de nouveau, le regard plein de rage.

" Les autres tu t'en fiches! Ils ne font pas ta vie! C'est bien une des choses que j'ai appris depuis la mort de mes parents. Ils sont là à te regarder, à te juger et les autres écoutent, suivent, comme si ils ne pouvaient pas forger leur opinion personnelle. Je ne suis pas de ces gens ou alors j'ai la faiblesse d'y croire. Les critiques, tu t'en fous! Ce ne sont pas eux qui sont importants, c'est TOI! Toi et toi seule. Les gens sont sournois et mesquins. Lorsqu'ils peuvent dire du mal, ils le font. Combien de gens m'ont insultés?! Einh ?! Combien d'entre eux m'ont dit que je suis devenue ce que je suis " à cause" de mes parents morts?! Combien d'entre eux m'ont assuré que je n'étais qu'une raté? une débile? Sans aucun sens moral? Combien de filles m'ont juré m'aimer pour toujours et m'ont laissé là, sous prétexte que si je partais ailleurs, c'est que j'étais heureuse comme ça. Je sais que j'y suis pour quelque chose, je n'aurais pas du les tromper... Mais... Ai je l'air d'être heureuse? Ai je seulement l'air d'avoir tout pour moi? Personne ne comprend ça. Toi, tu dois le comprendre si tu es comme moi... Tu dois comprendre qu'on ne fait pas ça parce que ça nous rend heureux. Tu dois comprendre qu'on ne fait pas ça par envie, par désir de contrôler. Ou plutôt pas uniquement pour ça... Au fond, on cherche à être heureuse mais on y arrive pas. Alors on cherche, on cherche... Puis on ne trouve pas... Alors on blesse, on blesse les autres et soi même... On pense agir dans notre simple intêret et on sourit...Mais on ose plus s'attacher et on perd patience... Les gens deviennent tellement faciles à manipuler... Puis on se manipule en même temps. En se disant " si je le fais, j'irai mieux "... Une manière de se bercer d'illusions. On est là, rien que là. Comme toi et moi à cet instant. On profite de l'instant présent et plus rien d'autre n'a d'importance... "

Elle s'arrêta et se rendit compte que ce flot de mot s'était comme étalé sur la table. Elle avait saisit les mains d'Aïnie et la regardait.

" T'as pas le droit Aïnie, fait pas comme moi je faisais avant! Si les larmes viennent, laisse les couler! "

Elle serrait ses mains dans les siennes, sans se demander si cela gênerait Aïnie...

" Aïnie, personne n'a le droit de te faire du mal! Serre, serre mes mains! Serre les et fait sortir les souvenirs! Serre les et dis toi qu'on est que deux dans cette pièce! Serre mes mains! Serre et fais sortir toute la rage que tu contiens! Toute cette rage qui reste à cause de ceux qui t'ont fait du mal! "

Elle s'énervait et les larmes coulaient encore plus.

" C'est cohérent Aïnie, c'est cohérent et je comprend que trop bien ce que tu me dis... Je suis désolée, je m'emporte parfois je... Je ne... Jdevrais pas. Excuse moi. "

Un sourire gêné s'afficha sur son visage. Elle lâcha les mains de la jeune fille et marqua une pause. Elle observa Aïnie puis reprit.

" Elle s'appelle Malina, ça veut dire Framboise en polonais. Comme tu as pu le remarquer, j'aime bien jouer avec mes sorts... J'adore changer de couleur ce qu'il y a autour de moi... Ca permet de ne plus voir la vie toute grise. "

Le cœur de Lily battait si fort qu'elle était persuadée qu'on pouvait l'entendre. Si bien qu'elle posa à plat sa main contre le muscle qui se débattait à l'intérieur.

* Tais toi mon cœur *

L'ambiance était lourde, Lily voulait se rapprocher d'Aïnie. Elle fit glisser sa chaise plus près et s'assis autrement. Son genou touchait parfois la cuisse de la jeune fille et elle frissonnait. Elle avait peur qu'elle s'imagine qu'elle l'ait fait exprès, ce qui n'était pas le cas.

" Je suis désolée. Je pensais à Talya et cette fille dont je t'ai parlé... Talya, est... Talya était très importante pour moi. Elle est partie également... Je... J'ai pas trop de chance avec mes petites amies je crois... Des souvenirs trop vivants. Ca ne t'arrive pas à toi? "

Ce n'était pas un reproche, c'était une réelle question. Elle ne voulait pas se sentir seule à ressentir cela. C'était beaucoup trop dur de ressentir une chose et de se dire qu'on est la seule à l'éprouver . Elle voulait savoir. Savoir si Aïnie avait déjà ressenti ça.

Lily repensait à la main d'Aïnie sur son visage. Avec un sourire elle se mit à dessiner sur un bout de papier qui trainait le visage de son interlocutrice. Son esquisse prenait forme et elle l'a trouvait plutôt réussie.

" Tu vas bien? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 17 Fév - 17:19

Elle l'écoutait parler, elle enregistrait les phrases sans oser, sans pouvoir, y répondre. Que dire? C'était criant de vérité. Tellement vrai! Oui elle ne devrait pas autant se préoccuper des autres! Oui, elle sait qu'elle n'est pas heureuse, qu'elle fait ça par besoin! Par nécessitée! Pour se prouver qu'on peut l'aimer, pour calmer un désir de chaleur. C'est un acte égoïste qui calme tant qu'on ne pense pas à son sens. Si cela se trouve elle est avec Teddy pour se calmer? Pour se prouver quelque chose? Si ça se trouve elle croit l'aimer?
NON! Cesse de penser! Cesse de réfléchir! Tu l'aimes c'est tout! C'est simple! Si tu penses comme ça tout va être à refaire! Tu vas te décomposer, tu vas douter, tu vas perdre confiance en toi! Oublie cette vérité là! Opine du chef et mens toi à toi même! C'est plus simple!
NON! C'est minable! Les autres, je leur dit qu'ils doivent dire la vérité et moi je peut mentir?! C'est pathétique! Je dois suivre mes principes!!!
Mais la vérité te fait souffrir alors pourquoi l'affronter?
Pour être moi ensuite! Pour être vraiment heureuse!!!!
Idiot! Alors dans ce cas obéis lui! Vas y! Pleure! Laisse toutes les larmes de ton corps tomber! Vas y! Casse ta carapace! Dit lui! Crie lui que tu te sens pourrit! Que tu ne comprend que les êtres torturés! Que tu es un menteuse! Une lâche! Que tu es égocentrique! Crache lui ton passé! Vas y j'attends!! Tu veux la vérité Aïnie? Et ben voilà ta vérité! Tu ne vaux rien! Tu n'apportes rien aux autres! Heureuse?! Tu te sens heureuse ?!

Elle se battait avec elle même, elle n'aimait pas la Vérité, avec un V majuscule. Lily devait bien voir que chaque mots étaient une blessure nouvelle pour Aïnie. Une blessure qui pourra avoir un effet positif plus tard, si elle arrive à trouver l'antidote.
Les mains de Lily la réchauffère et ce qu'elle lui dit ensuite aussi. C'était...c'était plus agréable que le début. Elle sentait le besoin de dire tout, absolument tout. Comme ça, en vrac. Une voix lui disait tais toi! Mais l'envi de parler était plus forte que cette voix. Alors, alors Aïnie laissa tout tomber. Tout. Il y eu un long, très long silence avant qu'elle parle. Elle sentait la cuisse de Lily qui frottait sa jambe, elle sentait la pression ambiante, elle n'entendait plus le bruit au alentour. Aïnie laissa sa main, celle qui était coté Lily, tomber dans le vide. Elle la laissa délibérément se poser sur le bras de Lily. Sa main l'attrapa: veut pas que tu partes.


" j'aime pas la vérité quand elle me concerne. J'aime pas savoir ce que je suis. Le peu que je vaut. Alors non ça ne va pas. Ça ne va pas car tu as raison. Ça ne va pas car j'ai aussi mes souvenirs vivants. Je les hais! Je les hais ces souvenirs! Je voudrais perdre la mémoire! Les oublier !! Je voudrais refaire ma vie!!! Renaitre pour ne pas revire!! Je suis prête à sacrifier mes souvenirs heureux pour oublier celui là !! J'ai mal à savoir qui je suis! Mal à savoir que je dépend des autres! Dépendance aux autres! Je suis pas autonome! J'ai 17 ans merdre! Je devrais pouvoir vivre seule! Je devrais pouvoir ne plus penser aux regards des autres!!! Mais non! J'en suis pas capable!! Je dépend des autres! Je me sens faible! Si faible!! Je suis égoïste! J'ai envi qu'on me sauve! J'en crève à souffrir en silence! J'ai envi que ce soit quelqu'un d'autre qui face le sale boulot à ma place! Que cette personne me sauve!! Tout bêtement! Me rendre la vie rose! J'en peut plus d'avoir peur que Ted change! Dès qu'il devient spontané j'ai peur! Peur qu'il réalise que je suis un gouffre, un gouffre immense qu'il faut remplir! Peur qu'il parte, peur qu'il ne soit plus lui! Qu'il m'abandonne! Surtout qu'il ne soit plus lui! Les gens change! "

Son rythme est rapide, pressant, comme si elle on allait la couper d'un instant à l'autre. Il fallait qu'elle parle vite, avant qu'elle prenne conscience qu'elle parle. Elle n'a pas encore dit l'essentiel, elle n'a pas encore dit son souvenir. Mais pourtant son cœur bat à cent à l'heure.
Les souvenirs lui prennent la tête. Elle se revoit , avec son uniforme bleu marine, la jupe plissé et le chemisier dont les premiers boutons sont défaits. malgré le mauvais temps. Un regard farouche, un sentiment de force. Elle se voit entrer dans une salle de classe, s'assoir à coté d'un grand brun, ne lui accorde pas un regard.....Elle se voit maintenant dans ses bras, ils rient, il l'embrasse. Il lui dit qu'il l'attendait, elle est heureuse. tellement heureuse.....Les filles l'envient et les hommes le jalouse. Ils sont puissants, unies, amoureux. Elle croit que le bonheur existe....Les souvenirs font mal, très mal....Ils deviennent noir, sec, dur...Tout es noir. Elle ne veut pas voir le reste. Elle sait la suite! Elle sait! Elle veut oublier! Oublier!


" si je sais, je connais ça. Les souvenirs qui vous obsèdent, qui diriges votre vie. Ils me pèsent, ils me rendent peureuses....j'essaie de les oublier, de faire comme si ils n'avaient jamais existé...je les refoulent, n'en parle à personne ..."

Etrange que les émotions de Aïnie, après avoir parler sans retenue elle se calmait. Son rythme était plus lent, plus faible. Elle tenait toujours le bras de Lily mais malgré son envi de tout déballer elle se retenait. Il lui était impossible de se dévoiler d'un coup, même si elle en avait envi. Aïnie avait trop prit l'habitude de taire ces souvenirs, de taire son élément déclencheur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Lun 25 Fév - 9:20


"Chut... Laisse moi nous enfermer dans une bulle s'il te plait "


** Je m'apprete à aller trop vite, beaucoup trop vite, trop trop trop vite... Elle va s'enfuir, ses lèvres... Ses lèvres... Je veux l'embrasser, je veux ses lèvres... Lily merde calme toi! Calme toiii calme toi calme toi calme toi... **

Sans même attendre l'accord d'Aïnie elle les enferma dans une bulle où on ne les voit plus. Elle bougeait un peu sa cuisse contre celle de la jeune fille et fixait son bras tenu fermement par sa main. Pourquoi lorsqu'une fille lui plait et s'enerve, Lily sent ses sens se developper? Elle n'en savait rien. Elle décidait de taire un peu tout ça pour lui répondre.

** Réfléchir pour bien répondre, ne pas dire de bêtises **

" Aïnie... Faut que tu sortes tout ça, c'est trop pour toi. Tu as l'air de vivre emprisonnée avec ce truc à l'intérieur qui fait trop mal. Ca creer une sorte de pression en toi, tu te sens détentrice d'un poids, qui te ronge de l'intérieur. Ton ventre te fait mal, il se serre, lorsque tu y penses tes yeux se remplissent de pluie. Au quotidien, des choses mêmes infimes te rappellent à ce souvenir... Je connais bien la douleur du secret... Je ne souhaite plus la vivre... Tu détiens le remède mais tu n'oses jamais. Lorsque le secret est trop dur : tu préfères le garder pour toi. Parfois même il risque de toucher certaines personnes alors tu refuses d'en parler. Alors qu'il suffit d'avoir confiance, juste confiance. "

Elle tenait à présent la main droite d'Aïnie, s'étant rapprochée d'elle pour qu'elle ne se sente pas seule. Elle ajouta à mi-voix :

" La bulle, nous voyons tout le monde mais personne ne nous voit ni ne nous entend... Je trouve ça formidable. Aïnie t'es tellement plus jolie quand tu souris... Mais j'ai tellement envie de te libérer de ce secret... C'est absurde, ça ne fait pas longtemps qu'on se parle... Mais j'ai l'impression que toi et moi on DEVAIT se rencontrer. J'ai pas envie qu'il te ronge plus longtemps. Le poids du secret est moindre lorsqu'il est partagé. Peut être même que je pourrais t'aider à le comprendre et à le voir d'une autre façon. Ou que je pourrais le faire disparaitre en toi en te faisant penser à autre chose "

Elle caressait la peau d'Aïnie avec son pouce. Ses doigts jouaient avec les creux de ses mains entre ses doigts. Lentement l'index, le majeur et l'annulaire se posèrent sur son index. L'index glissant sur le majeur ainsi que son propre majeur et l'annulaire se faufillant entre ses doigts. Son index et son majeur continuant de caresser sa peau et se frayant un chemin entre ses doigts pour les enlacer. Lily tenait sa main avec autant de tendresse que possible, souhaitant montrer qu'elle était là et que pour elle, rien d'autre ne comptait.

" Aïnie parle moi, ça pourrait te faire énormement de bien... "

* Il faut qu'elle le fasse, ça l'aidera... Elle a l'air si faible vu comme ça... Je ne la lacherais pas... Il ne faut pas qu'elle souffre, je refuse qu'elle souffre. Elle a déjà beaucoup trop souffert d'après ce qu'elle dit, on ne peut pas lui donner plus de souffrance... A elle aussi, je dois prendre la douleur? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Lun 25 Fév - 15:00

Une bulle, c'est si simple mais il fallait y penser. Une bulle qui les rendait invisible...Aïnie la caressa du regard, c'est jolie, c'est rassurant. Ses yeux noirs se reposèrent sur la table, elle écoutait Lily sans oser la regarder. Ce qu'elle disait entrait en la jeune fille, s'inscrivait en elle plus qu'elle ne comprenait. Aïnie ne cherchait même plus à analyser, elle ressentait. Et c'est le doigts enlacé dans ceux de Lily qu'elle se mit à raconter. Comme si cette histoire n'était pas la sienne...

" Amuse toi bien ma chérie "

Ça y ai j'ai une nouvelle école. Chaque années j'en ai une nouvelle, et à chaque fois c'est la même chose. On rencontre, on aime, on hait, on part. Je ne me plains pas, je ne connais que ça.
Aïnie entra par la porte d'entrée, elle ne ressemble pas à celle de Boudelard . Petite, mince et débouchant sur une vieille femme caché derrière une vitre qui vous donnes tout ce dont vous avez besoin pour survire à l'académie de magie de Bath.
Très vite j'allais dans mon dortoir pour y ranger mes bagages et me changer. Une douche rapide et je me faufilait dans mon uniforme que je déboutonnais en haut. J'ai assez de poitrine pour. Je passe pour une pouffe dès mon arrivée mais j'aime ça, voir leur regard intéressés sur moi. J'ai l'impression qu'ils sont des jouets, je vais pouvoir jouer avec eux..A l'époque j'y voyais qu'un divertissement, je n'avais que quinze ans et l'idée que je fasses ça pour d'autres raisons ne me traversait pas l'esprit.
Le temps passa, je m'inséra dans une bande de filles populaires qui prenaient les autres pour des esclaves. Les hommes, les femmes, tous me passaient sur le corps. Je me sentais bien, tout était comme avant....Pourtant tout changea quand il me parla. On était assit à coté en cour de Sorcellerie, je savais qu'il était courtisé mais que contrairement à moi il ne sortait avec personne. Au grand dame des demoiselles. Je n'avais jamais essayé de l'ajouter à ma liste, il était beau mais pas de ce genre que j'aime. Grand, dans le 1mètre80, avec des yeux bleus intelligent et des lèvres minces. Ses cheveux étaient coupés court sans pour autant être ras, il avait des mains épaisses et on sentait malgré l'uniforme le sportif habitué à combattre. Oui, il ne me plaisait pas, il avait l'air trop sure de lui, trop intelligent...

" les trois quarts "
" C'est quoi le rapport avec le cours ? "
" Y en a pas, je dis juste que tu t'es fait les trois quarts de la classe "

J'avais pas aimé, surtout qu'il ne parla plus ensuite. Mais c'était foutus, j'avais envie de savoir la suite, il m'intriguait tout simplement.
On se reparla en cours, des broutilles, et faisant comme si on ne se connaissait pas en dehors. Des conversations sur le cours on passa à moi, il aimait bien me mettre devant un miroir et me montrer que je n'étais qu'une putain. Peut être étais parce que il était différent, car je répondais toujours. Racontant sans vergogne qui était bon, mauvais, idiot, niais...Ma vie sentimentale y passait sans qu'aucune trace de rougeur ne vienne sur mon visage.

" je crois que c'est tout "
" et encore tu oublies les anciens "
" olà! si en plus je comptes ceux des anciens bahuts j'en finis plus. Et toi? Pourquoi tu as personne ? "
" J'ai envie de sortir avec une fille que j'aime, une fille unique. "
" ah...ben si t'essayes pas tu la reconnaitras pas "
" je sais à quoi elle ressemble "
" c'est qui? "
" Et bien...tu vois, elle est brune, les cheveux mi-long souvent détachés avec des mèches qui partent. Son regard est noirs et farouche, elle apparait indomptable. Pourtant tout le monde peut la possédée. C'est dommage tu ne trouves pas? Elle se croit intouchable alors que déjà la classe entière la touché. "

C'est partit de là, je n'ai pas sut quoi dire avant une semaine. Je ne pensais qu'a lui, sans cesse et après avoir réfléchit à ma réponse, je lui ai dit que ce n'était pas si simple. Là il m'a sortit: qui a dit que je parlais de toi ? Ça m'a fusillé sur place et m'a aussi rendu accro à lui. Il était différent, tellement différent...J'ai eu envie de lui plaire, d'être proche de lui. Sans m'en rendre compte je sortais avec moi de monde et petit à petit je réussit à etre seule pendant des semaines...Jusqu'à ce qu'il me félicite et me dise me trouver plus désirable ainsi. On a flirté trois semaines avant de sortir ensemble. On avait un jolie couple, fier et unit. J'étais heureuse comme jamais je ne l'avais été et on vivait bien, on avançait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Mar 26 Fév - 9:35

Lily écoutait, ses doigts parfois serraient plus fort ceux d'Aïnie, comme pour lui montrer qu'elle était toujours là, qu'elle écoutait toujours et qu'elle ne partait pas. Elle buvait ses mots pour pouvoir la comprendre. Son histoire lui rappelait la sienne. A quelques détails près. Elle, on ne l'aimait pas. Ou plutôt c'est ce qu'on lui avait dit. Des souvenirs beaucoup trop vivants, trop vivats. Il fallait qu'elle le dise maintenant avant de tout oublier. Qu'elle lui raconte, elle, son histoire avant que les mots ne s'enfuient.

" J'avais 15 ans, je venais d'essayer de passer une semaine de cours normale. Je suis rentrée dans la salle, je voyais tout les élèves qu'habituellement je croisais dans les couloirs. C'était térrifiant de voir le nombre de filles avec qui j'avais couché dans tout ce lot, térrifiant. J'en connaissais la plupart et ça me faisait peur, vraiment. Vraiment peur. Je me suis assise sur la première chaise devant moi, loin des autres. Car dans ce lot, il y avait aussi des filles que j'avais brisées, je crois que je suis maladroite. Ou alors sans pitié, je sais pas. J'avais encore mes cheveux chatains, j'étais sage. Enfin presque. Ca faisait à peine quelques mois que j'avais découvert mon attirance pour les filles... Quelques mois et il y avait déjà une vingtaines de filles qui avait réussi à toucher ma peau, à m'embrasser, à plus. Tu sais, je crois que tu sais ce que c'est... A force, tu ne prends même plus le goût à séduire, tu sais que tu auras. Comme servi sur un plateau. Sauf que là ce sont des gens. Tu te sens forte, puissante. Tu domines le monde et ils sont tous à tes pieds. C'est magique. Puis... Puis y'a un élément qui change. Les filles te regardent toutes habituellement et il faut qu'il y en ait une seule qui y échappe. Et cette fille, tu veux tout faire pour qu'elle te regarde. Tout. Les autres n'ont plus d'importance si tu n'as pas elle. Ca devient ton obsession, c'est elle qu'il te faut, elle et pas une autre. "

Elle marqua un temps d'arrêt pour reprendre sa respiration. Elle fixa le regard d'Aïnie en jaugeant si elle pouvait continuer son histoire ou pas. Après quelques secondes, elle reprit l'histoire, son histoire.

" Elle est entrée en plein mois de novembre. Dehors, il neigeait déjà. Ca nous paraissait spectaculaire, de la neige. Elle était là, dans l'encadrement de la porte. Les joues rouges, les yeux d'un bleu impressionnant.. Les cheveux longs, bruns noirs, un peu bouclés au bout. Elle tenait une lettre entre ses mains, elle était nouvelle. Le professeur lui a demandé de s'approcher, je l'ai fixée de haut en bas, de bas en haut. Elle avait un serre tête vert pomme, une chemise blanche ouverte avec un bustier noir au dessus. Elle avait une poitrine magnifique, elle avait raison. En transparence, on voyait son ventre et son anneau noir au nombril. Elle portait une jupe plissée noire qui lui arrivait au milieu des cuisses et des chaussettes qui montaient jusqu'à ses genoux. Je ne me souviens plus de ses chaussures, je la fixais elle dans sa globalité, juste comme ça, parce que je regarde les filles d'habitude. Elle avait un style plutôt provocateur mais elle était tout ce qu'il y a de plus timide ce jour là. Peut être la rentrée, je ne sais pas. Je ne sais plus. "

Elle fouilla dans sa mémoire pour savoir si elle n'avait rien oublié d'important. Se souvenant que non, l'histoire continua d'elle même.

" Le professeur lui a dit de s'asseoir à côté de moi. Je tremblais un peu. La collectivité à vrai dire, ce n'était pas mon fort et ça ne l'est toujours pas. Elle s'est assise, elle m'a regardé, m'a sourit et m'a dit tout bas : " tu sais, Lily, je te connais plus que tu ne le penses. Et tu ne m'auras pas". Cette fille m'avait percé à jour. Je lui ais demandé qui lui avait parlé de moi, elle a toujours refusé de me le dire. Je ne sais pas pourquoi, ce jour là je me suis dis qu'elle allait devenir beaucoup pour moi. En sortant de classe, une fille est venue me voir. Une petite blonde avec des yeux verts, elle s'appelait Luna. Elle certifiait qu'on était sorties ensemble et qu'elle m'aimait encore, qu'elle voulait de moi. J'ai refusé. Luna est partie en pleurant, c'était mon premier refus. La jeune fille m'a regardé de loin, avec un sourire provocateur, j'étais subjuguée. Elle jubilait. A chaque fois qu'elle passait près de moi, j'oubliais le reste. Je voulais savoir son prénom, mais jamais je ne l'ai entendu. Du moins pas avant des mois. Je ne suis plus sortie avec personne. Forcée de voir que j'avais changée, elle est venue me voir. Je me rappelle le moindre de ses mots. " Lily? Je suis fière de ton changement. Maintenant il faut être plus que motivée pour venir vers toi... ". Je n'avais pas compris. Elle s'est approchée de moi, m'a prit la main et m'a emmené dans les dortoirs. Je me suis assise sur mon lit, elle me tenait les mains. Je souriais, je ne comprennais pas. Elle m'a demandé si on pouvait s'asseoir sur mon lit, j'ai dis que oui. Elle a fermé les rideaux de mon lit, nous étions enfermées comme dans une bulle. Mais on pouvait toujours nous entendre. Elle tenait toujours mes mains, agenouillée devant moi, assise en tailleur. Elle m'a sourit et a joint ses doigts aux miens. J'ai frissonné. Elle était contente mais elle n'avait plus la même lueur dans les yeux. Elle m'a poussé, je me suis retrouvée allongée sur mon lit. Elle s'est mise au dessus de moi et s'est approchée de mon visage pour m'embrasser. Elle était douce. Elle me testait aussi. Mais ça, je ne l'ai su qu'après. " Tu ne sais toujours pas mon prénom unh? Pourtant tu as du le demander à presque toute l'école... ". Non, je ne le savais pas, je le lui ais dis. Elle m'a fixé avec un sourire d'ange : " Je m'appelle Talya ". J'avais l'impression d'être dans un roman. A part qu'elle ne s'appelait pas Panonique mais Talya. J'ai mis des mois à le savoir. Puis elle m'a raconté. M'a raconté qu'elle m'aimait. M'a raconté qu'il fallait que je change. M'a raconté qu'elle voulait me provoquer pour que j'arrête. Qu'au début elle voulait juste ça. Puis quand elle a vu que ça fonctionnait, elle m'a voulu moi. Je l'ai coupé dans une phrase, je me suis approchée d'elle à mon tour pour l'embrasser. Elle avait peur que j'aille plus loin pourtant je ne le voulais pas... La suite de l'histoire est trop dure à raconter. Ce qu'il y a a retenir, c'est que Talya s'est suicidée quand elle a compri qu'elle ne serait pas tranquille en sortant avec moi. Que le monde était contre nous à cause de mes bêtises passées. Elle refusait de me laisser. Elle s'est tuée. Un an et demi après notre premier baiser. Lorsque son frère lui même est arrivé à l'école. Il n'est plus là non plus, parti..."

Des larmes coulaient de ses joues sans qu'elle ne puisse savoir quand cela avait commencé. Elle ne voulait plus parler de ça. Plus jamais. Jamais. Son rythme cardiaque s'accelerait, fort. Elle voulait serrer Aïnie contre elle pour ne plus pleurer. Pour l'aider elle aussi à oublier cette histoire. Les histoires d'amour, c'est nul. Elle en avait peur maintenant, vraiment peur.

" Je suis désolée... Tu sais ma plus grande histoire et la seule. Je t'en avais déjà parlé un peu tout à l'heure. Dans la bonne partie. Que s'est il passé après que votre couple s'est formé? "

** Pourquoi quand je dis ça ces mots m'arrachent la gorge... Je repense à Ted, son copain. Non, ce garçon je peux pas lui faire de mal mais je veux être avec Aïnie. J'ai envie d'être avec elle... D'être avec elle ou juste envie d'elle?... **

Lily se triturait l'esprit, attendant la réponse d'Aïnie. Sa main toujours enlacée à la sienne, elle lui demanda, les joues qui s'empourpraient, une dernière petite question. Sa voix était timide, comme jamais. Elle était gênée et osait à peine regarder la jeune fille. Elle préférerait qu'elle dise non. Mais pensait qu'elle allait dire oui. Pour cacher son envie de garder sa main dans la sienne, elle baissa un peu la tête et dit :

" Ca ne te dérange pas, la main?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Mar 26 Fév - 14:32

Aïnie n'avait pas eu la force d'aller jusqu'au bout, sa voix c'était tut malgré elle. Honteuse, elle n'osait pas regarder Lily...Lily qui parla d'elle ensuite, sans une once de reproche à Nie qui n'arrivait pas à finir son histoire. Elle l'écouta avec une attention palpable, elle racontait bien....Aïnie rendit son regard à Lily comme hypnotisé. Elle aimait sa façon de raconter sa vie, comme si elle lisait un livre. Elle la regardait, elle et ses yeux magnifiques, elle et ses lèvres qui arrivait à rendre la vie romanesque. Aïnie partait loin de son corps, elle écoutait Lily, tout disparaissait autour d'elle. Son histoire personnelle, Ted, les gens....Tout. La main dans celle de Lily, son regard dans le sien et cette histoire qui lui faisait couler des perles sur le visage. L'histoire aurait put être belle si Talya avait affronté le monde. C'est....le seul mot qui vient à la jeune fille....injuste. Le monde les juges et c'est elles qui en pâtissent. Aïnie en avait une boule dans la gorge, révolte contre le monde, contre cette belle histoire qui n'a pas de happy end. Son histoire à elle était différente, elles ont le point commun de bien commencé et mal finir mais le milieu est différent. Dans celle de Aïnie personne ne meurt et seule une personne est brisée en deux...La voix de Lily la sortit de ses rêveries sur la triste histoire, elle avait une voix timide qui fit sourire Aïnie.

" non, au contraire....ça me rassure. Sourire Elle est triste, non, horrible ton histoire. C'est pas normal, les gens, ils ne devraient pas agir ainsi. C'est à cause d'eux...Je ne les comprends pas, vous n'aviez rien à vous reprocher..."

Aïnie sourit légèrement, regarda les larmes de Lily avait la nouvelle envie de les faire disparaitre. Ça lui serrait le cœur de la voir pleurer à cause des autres, si ils n'étaient pas comme ça....Elle ferma les yeux un instant pour calmer sa colère montante contre le monde, quand elle rouvrit les yeux, Aïnie se pencha vers Lily et lui fit un bisou sur la joue où il y avait le plus de pluie. Un contact rapide, fugace et doux. L'adolescente sourit à Lily pour la rassurer et raconta sa propre histoire.

" J'étais si heureuse avec lui, si bien...Je lui avais parlé de mon déménagement annuel, cette année là on retourna en France. Si je partais, notre histoire, elle allait forcément se terminer et ça je ne le voulais pas. Alors, je fis des pieds et des mains à mes parents pour rester à Bath. Je leur expliquait la situation, mon amour pour...pour lui et finalement j'eu le droit de rester. Ils étaient...oui, ils étaient enchantés que je sois heureuse "

Elle n'y arrivait pas, elle n'arrivait pas à dire son prénom. Le prononcé rendrait concrette son existence, elle l'avait dit tant de fois mais maintenant...Le dire c'est confirmer qu'il a existé, qu'il existe encore. Aïnie fit une pause et reprit sur un ton qu'elle essayait de garder calme.

" Mais...Je...Enfin, disons...Non mieu vaut que je te dises tout, quand je suis aller chez lui, dans sa famille, j'étais bien accueillit et notre premier mois se fit sans problèmes. Mais, son frère, qui avait lui dix-sept ans, se mela de notre histoire. Il se mit à me faire des sous entendus, rien de méchant au début, puis il me fit des allusions. Il n'arettait pas de casser son frère en ma présence, de le rabaisser..Il essayait d'etre le plus souvent possible seul avec moi, je n'osais pas à en parler à...Je n'arrivais pas à lui dire que son frère me draguait. Il se fit de plus en plus pressant mais je tenais bon et fort heureusement on retourna à l'école avant qu'il ne tente quoi que ce soit de sérieux. La première semaine de cours fut normale mais à partir de la deuxième tout changea. Il avait reçut une lettre de son frère, où ce dernier disait que je l'avais allumé pendant les vacances...Il se mit dans une colère noir, je ne l'avais jamais vue comme ça. Il me traita de salope, de trainer, il me dit que je ne changerais jamais. J'avais beau lui dire que cétait des mensonges il ne me croyait pas, pour lui, si cétait faux je lui en aurais parler. Je lui aurais dit que son frère m'avait dragué. Mes paroles n'avaient aucun effet, il ne comprenait pas que je n'avais pas osé lui en parler. Il criait, je pleurais...Ca n'arettait pas....Il dut en avoir assez que je pleure, que je me défendes car....car il m'a...il....Ce fut la première fois qu'il...C'est là qu'il commença...Il me gifla avec une violence que...j'étais stupéfaite, je ne comprenais pas. J'avais mal. Il me laissa et partit. Le lendemain il me dit qu'il me pardonnait, que cétait oublié. Je lui en voulait plus de ne pas m'avoir crut que de m'avoir giflé, mais je ne dis rien. J'étais trop heureuse que notre couple reparte, je l'aimais tellement que j'étais prete à lui pardonner de ne pas me croire. J'aurais dut partir à ce moment là...Il avait perdut confiance en moi et surtout, il avait vue que je devenais docile dès qu'il devenait violent. A chaque bavure que je faisais, un regard pour un autre homme, une conversation avec un ami..Il s'énervait et me gilfait dès qu'il en avait marre. Après, il se mit dans cet état pour chaque paroles sans lui, pour mes amis feminins comme masculins...Il me disait qu'il m'aimait, qu'il ne voulait pas que je partes...Je l'aimais moi aussi, je me souvenais des moments de bonheur qu'on avait vécut, je m'accrochais à l'idée que ça pourrait revenir comme avant. Les autres ne voyaient rien, ne devinaient rien...Puis il eu des soucis, il venait d'etre exclut de l'équipe de quidditch au profit d'un autre joueur. Il était sur les nerfs....Et voyait le mal partout et je fus son défouloir...J'en avais des bleus partout, j'espérais au fond de moi que quelqu'un découvre ce qui se passait pour mettre fin à tout ça. J'en étais incapable moi même, je l'aimais encore...je l'aimais....Je culpabilisais, il agissait ainsi à cause de moi, je devais bien mériter ce que je vivais...Je ne comprenais pas mais je restais persuadée que tout était de ma faute. Je mit du temps avant de me convaincre qu'il n'avait pas à agir ainsi. Mais, même encore j'ai peur. Peur que les autres changent, deviennent comme lui...C'est lors d'une visite médicale que tout s'aretta. L'infirmière vit mes bleus cacher sous mon maquillage, vit les plaies mal soigné sur mon corps. Elle me questionna si bien que j'avoua tout, en larmes, comme une criminelle. Dans l'heure elle appella ma famille et je rentris chez moi avant d'avoir compris. "

Aïnie avait mal dans la poitrine, elle serrait la main de Lily si fort que ses doigts en devenait blanc. Son coeur battait à cent à l'heure, mais elle tenait bon, elle arrivait encore à regarder Lily.

" Je ne pensais pas que ça se passerait comme ça. J'ai tout gaché, tout. Et j'ai peur, j'ai peur que ça recommence...Je dois avoir une case en moins, un problème, pour que...pour que Andrew m'est fait ça "

Sa voix se brisa net. Andrew, Andrew Johnson. Elle a mal, elle va se couper en deux tant elle a mal. Andrew Johnson, lycéen de dix-ans maintenant. Elle pense encore au fond d'elle que tout est de sa faute, c'est si récent...Un an que c'est finit. Juste un an. Elle a peur que ça recommence. Andrew, tu as changé toi? Elle pense encore à lui, elle est avec Ted et elle pense à lui. Elle aime et elle pense à lui. Tu aimes toi, Andrew? Ils s'étaient promis le monde, elle n'a eu que l'enfer.
Les larmes coulèrent sans retenue, silencieuses. Des larmes douloureuses, qui lui fermèrent les yeux et la courba en deux. J'ai mal de l'avoir aimé. Elle se mit à hoqueter, toujours coupé en deux. J'ai envit de mourir pour ne plus me haïr, pour ne plus avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Mer 27 Fév - 9:10


" Laisse moi faire! Ne... Ca va aller, je suis là, Ted est là aussi même s'il n'est pas présent il est dans ton coeur! Ne... Viens près de moi..."

Lily s'approcha lentement d'Aïnie, le visage blême, le coeur battant à un rythme soutenu. Elle caressa son visage et passa lentement sa main dans son dos. Elle amena la jeune fille vers elle et la serra fort.

" N'y pense plus, il n'est plus là, tu n'y es pour rien... C'est normal de penser qu'on est coupable mais ce n'est pas toi. Tu n'as rien fais. C'est lui qui ne t'as pas compris, il n'a pas compris. Tu lui avais donné ton coeur et lui, il ne t'a pas cru... Ne pleure plus, arrêtons d'en parler. Je ne veux pas que tu pleures encore Aïnie, t'es belle quand tu souris. Fais moi un grand sourire "

Lily lui fit des grimaces et un rire forcé, elle voulait absolument qu'elle sourit, qu'elle pense à autre chose. Maintenant le poids du secret devait être moins lourd mais elle ne souhaitait pas continuer à faire parler Aïnie sur ce sujet, sauf si elle en avait besoin. Elle resta contre elle un bon moment et relacha son étreinte. Timidement, elle déposa un baiser sur sa joue gauche. Elle était là pour elle si elle avait besoin.

" Aïnie, crois tu que moi aussi, je réussirais à me ranger un jour? Enfin... Je veux dire. Je me sens stupide à côté de toi qui a une relation apparament stable avec Ted... Tu sais j'ai peur quand je rentre dans une salle de cours. Toutes ces filles avec qui il s'est passé des choses et qui me haïssent maintenant... J'aimerai qu'on ait plus à m'en vouloir... "

Sans le vouloir consciemment, Lily avait posé sa main sur la cuisse d'Aïnie. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle l'enleva rapidement, les joues plus rouges que jamais.

" Je.. Je... Je suis désolée. Pardonne moi je suis... Ah je... Excuse moi..."

** Quelle conne je fais... **

Lily prit une feuille dans le petit sac qui l'accompagnait. Malina en sortit et grimpa à nouveau sur Aïnie. Une fois sur ses cuisses, elle se blottit pour s'endormir. Lily attrapa un crayon de bois et se remit à dessiner. En regardant par étape le visage puis le corps d'Aïnie, en rougissant, elle fit un nouveau dessin d'elle. Une fois terminé, elle lui offra avec un mot qu'elle incrusta dans la feuille en manipulant sa baguette : Kochac.

" Ca veut dire aimer... Tiens, c'est pour toi."

Un nouveau sourire s'afficha sur le visage de Lily, elle était calme et tout allait bien.

** J'espère qu'elle se sent mieux, je ne voudrais pas qu'elle redescende d'un coup. Son histoire est difficile, elle est courageuse d'avoir tenu le coup. Mon histoire a côté c'est rien. Elle a vécu les coups, je n'ai vécu que la séparation, je n'étais pas là lorsque Talya est morte... **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 1 Mar - 20:39

Ça y ai, ça y ai les larmes coulaient sur ses joues et paraissaient ne jamais vouloir s'arrêter. Elle entendait Lily mais était incapable de lui répondre ou même d'obéir. Sourire? Je veux bien mais mon corps ne n'obéit plus. Elle sentait le cœur de Lily battre contre sa poitrine, elle était bien là, ces bras la réchauffaient, la rassuraient. Elle n'est pas seule, y a quelqu'un qui sait son secret et ce quelqu'un, il l'accepte. Elle ne la critique pas, elle ne la juge pas. Bon sang! Jamais elle n'aurait imaginé que ce serait aussi dur de prononcer son prénom et combien cela lui faisait du bien de l'avoir dit. Elle avait le sentiment qu'un poids venait de disparaitre, un lourd poids sur son cœur qui était partit. Ça y ai, c'est dit. C'est comme si c'était....oui...comme si c'était vraiment finit. Andrew fait partit de mon passé maintenant...Aïnie ressent encore de la culpabilité mais c'est finit. Le rideau est tombé. Elle y pensera encore, cette affaire lui fera encore mal mais différemment. De l'appréhension peut être mais plus la même peur...Oui, c'est finit.

Quand Lily la lâcha Aïnie eu envie de la rattraper, de se blottir contre elle de nouveau. Elle a le corps chaud et rassurant. Elle cita le prénom de Ted et cela fit comprimer le cœur de la petite, oui il est là mais c'est pas pareil, Ted il ne sait pas tout ça. Son cœur se comprima aussi pour une autre raison, une raison sourde que l'adolescente refusa d'écouter. Un sentiment amer l'envahit mais elle le tut, le sentiment qu'elle faisait quelque chose de mal envers Ted. Elle le tua ce sentiment, cette sale émotion, sans chercher à en savoir la raison. Lily lui déposa un baiser sur sa joue, un baiser tout doux, qui fit sourire timidement Aïnie. Un baiser qui la réchauffa et lui fit prendre les mains de Lily dont elle caressa les paumes avec ses mains.

Elle l'écouta parler jusqu'au bout, elle était bien là, maintenant elle se sentait mieux. Plus libre, plus humaine. L'envie que ce moment dure toujours la prit. Que le temps s'arrête et qu'elles restent ainsi, à parler, éternellement. Le même sentiment de culpabilité la reprit, une seconde fois elle fit la sourde oreille. Aïnie prit le cadeau avec un sourire de bonheur franc. Son premier cadeau depuis son arrivée. Elle le regarda stupéfaite par le réalisme et le talent de Lily. Quand elle sut la définition du mot, elle rougit et se mordilla la lèvre inférieur, gênée. Gênée mais heureuse, un sentiment chaud lui parcourut le corps. Aïnie resta un instant silencieuse, que répondre quand on vous donnes un cadeau où il est écrit Aimer? Que répondre quand la personne est rougissante après vous avoir juste effleuré la jambe? Que répondre quand on désire ne jamais mentir à cette personne, mais que la vérité entrainera des conséquences désastreuses?


" j'aime cette bulle, le temps, il n'y existe pas. Tu es formidable Lily, en quelques mots tu as sut m'exorciser de Andrew, me faire pleurer et rire. J'ai l'impression de te connaître depuis toujours, où alors qu'on est née pour se rencontrer. Oui j'aime cette bulle que tu as créer et où ma vie réelle n'existe pas. "

La meilleure des réponses est certainement celle qui ne répond pas à la question...Aïnie parlait comme elle l'entendait, comme elle le ressentait. Oui, c'est vrai, sa réponse réelle est lente à venir. Oui, peut être que l'on se moque de ses sentiments mais il fallait qu'elle réponde juste, qu'elle réponde bien. Et puis, elle savait pertinemment que Lily n'en aurait pas rien à faire de ses émotions, cela se voyait, se sentait, qu'elle aimait savoir les choses avec exactitude. Et puis, Aïnie avait envie de dire les choses comme elles sont.

" Ma relation avec Ted est stable? Oui, c'est vrai, elle l'est. On est bien ensemble même si cela ne fait pas si longtemps qu'on est en couple. On a pas encore eu le temps d'entrer dans la phase de crise. Tu n'as pas à avoir peur d'elles, tu n'as rien à craindre car tu as vécut. Oui, tu leurs à fait mal mais au moins tu as essayé et ce n'était pas la bonne. A quoi bon avoir une relation stable si c'est pour se forcer ? Ce qu'il faut c'est être avec la personne que l'on désire, tout simplement. "

Son cœur battait fort dans sa poitrine. Boum Boum. Elle avait envie de lui demander pourquoi elle avait rougit, de lui parler du mot Kochac. De la provocation pour masquer sa propre envie. Ça y ai encore lui, encore ce sentiment de culpabilité. Un avertisseur mental qui lui dit de reculer, de ne pas suivre ce chemin si elle veut garder sa relation avec Ted, si elle veut être encore capable de le regarder en face. Le sentiment ce fait plus précis, il lui murmure qu'elle va tout gâcher sur un coup de tête. Il lui souffle que ce n'est pas parce que elle a l'impression d'attendre Lily depuis longtemps qu'elle doit briser sa relation avec Ted. La voix augmente. Elle parle à Aïnie, elle lui dit qu'elle n'ai même pas amoureuse, qu'on ne casse quelque chose que par amour. Mais, Aïnie s'en moque de cette voix. Elle n'a plus conscience de la réalité.

" Pourquoi tu as mit le mot Aimer ? Bonheur aussi est approprier je pense..."

Aïnie mit sa main sur la joue de Lily, ce corps élancée ne lui répond plus, où est passé la connexion? Ses avertisseurs sont de plus en plus pressant. Tu as parlé de tes relations, tu as avoué faire ça part manque et là que fais tu? Aïnie tu retombe dans le piège! Si tu continues d'avancer dans ce chemin tu ne pourras jamais reculer! Tu ne changeras jamais! Aïnie! Ecoute moi! Continue ainsi et toutes tes relations finiront par un échec! Tu ne sera jamais stable! Aïnie arrête!

"...et....pourquoi tu rougis à chaque fois que tu me touches ? "

La tension était presque palpable, l'envie de l'adolescente aussi. Une pulsion, envie, besoin, plus qu'un sentiment amoureux. Aïnie était proche, très proche de Lily. Elle n'avait pas l'air manipulatrice, aguicheuse. Elle cédait petit à petit à une envie qui la tiraillait depuis que Lily avait pleuré. Une envie qui avait grossit quand le sentiment de la connaître depuis toujours était apparut. La main contre la joue de Lily glissa jusqu'à ce trouver contre sa nuque, quelque chose comme la pudeur se déchira en Aïnie, qui posa ses lèvres contres celle de Lily. Un simple baiser. Elle s'écarta, croisa le regard de Lily avant de l'embrasser. Petit à petit. De plus en plus fort. Elle ne se contrôlait plus, la culpabilité avait totalement disparut. Ted, Boudelard, Andrew, Talya, ils avaient tous disparut. Dans sa tête, tout n'était que désire pour Lily. Aïnie mordilla la lèvre inférieur de Lily , une main sur la nuque l'autre toujours dans la main de la demoiselle. La main dans celle de Lily glissa sur le bras de la Muffetis, le remontant petit à petit. Où est ma raison? Ce corps est vraiment le mien? Je ne le dirige pas. Je vais dans un mur, je gache un avenir pour trente seconde de plaisir. Pour une envie. Je vais regretter? Si elle me repousse je vais regretter? Vais je pouvoir le regarder en face? Elle ne sait pas, elle n'y pense pas, elle a juste envit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 1 Mar - 22:51


Tout, tu as tout oublié. De ton nom à l'endroit où tu te trouves. Tu n'entends plus rien à part sa respiration, la tienne et les battements de vos coeurs. Tu as d'ailleurs l'impression de le sentir battre contre le tiens.
Sa main glisse sur ta nuque, frisson. Ta respiration s'accelère légerement, ton rythme cardiaque aussi, toquant de plus en plus fort dans ta poitrine. Ses lèvres approchaient des tiennes, tu ne bougeais plus, incapable de réfléchir au comment du pourquoi. Tu en avais tellement envie, tellement. Profiter.

Stop. Elle se recule.

** Non! Reviens, je veux goûter tes lèvres, reviens, reviens s'il te plait. **

Son regard la suppliait d'envie. Encore. Elle voulait encore un baiser. Plusieurs. Elle voulait rester là et observer la scène durant des milliards de secondes aussi longues que celles ci. Encore...

Répondre. Tu avais envie de répondre. Ta main glissa dans son dos et passa sur sa peau, tu frissonnes. Répondre... Ta respiration s'accelère quand tu sens Aïnie mordiller ta lèvre. Encore... Tu ne réponds plus de rien, tu veux que cela continue encore longtemps.

Reserrer l'étreinte. Tu t'approches plus près encore, répondant au baiser avec envie. Le reste importe peu, le reste n'existe plus. La seule réalité, c'est toi et Aïnie. Peu importe le reste. Rien n'est plus important que l'instant présent. Son corps lui cris de continuer, son esprit divague et lui dit de stopper. Son regard est rempli de désir, d'envie, le voit-elle?
Embrasse-moi encore. C'est tout ce que son corps semblait crier. Ses mains glissaient le long de sa peau.

** Pitié faite qu'elle ne me repousse pas... **

Tu t'approches d'elle encore un peu plus, tu as envie d'elle, plus rien d'autre ne compte. Tes mains caressent sa peau pendant que tu réponds au baiser. Tes lèvres caressent les siennes, tu passes ta langue doucement et saisit sa lèvre entre les tiennes. Frissons. Tu l'enserres et recule. Doucement. Ta main remontes le long de son dos jusqu'à sa nuque, tu as envie de la faire frissonner. Tes lèvres abandonnent les siennes et dépose une kyrielle de baisers sur sa peau. Ton ventre est noué, ta peau frissonne, tu agis sans controler, sans rien controler.

La joue, la machoire, le cou. Ta langue trace des chemins sur sa peau. Encore... Tes baisers déscendent sur ses épaules et remontent dans sa nuque, tu passes derrière elle. Les mains sur ses épaules, tu embrasses sa peau lentement. Tes mains glissent sur sa peau et déscendent se poser sur ses hanches puis sur son ventre. Tu restes les lèvres posées sur sa peau.

Continuer ou pas?

Répondre. Qu'avait elle dit? Pourquoi Kochac et pas autre chose?

Lily s'approcha de l'oreille d'Aïnie et murmura :

" Pourquoi Kochac? Tout simplement parce qu'il faut aimer. Il le faut. C'est important. Et que je ne vois pas personnellement le bonheur sans Amour. "

Elle posa sa tête sur son épaule quelques secondes. Cherchant dans sa mémoire les autres questions de la jeune fille.

" Je rougis parce que je frissonne. Je rougis parce que tu me plais. "

Elle se blottie contre le dos de la jeune fille, ayant peur des réponses qu'elle avait à donner à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 2 Mar - 13:36

Où est la réalité? Aïnie n'en a plus conscience. Qu'est ce que je fais? Elle aimerait le savoir. Son corps ne dépend plus d'elle, il agit selon ses désires sans demander l'autorisation de sa propriétaire. Et, emporter par le torrent, elle ne recule pas. Au contraire, elle pousse au delà ses envies. Au delà de ce que l'on est sensée faire dans une salle de classe, au delà de ce que l'on doit faire avec une nouvelle connaissance.
Ses lèvres contres les siennes, sa main qui glisse sur son corps puis les baisers. Elle est envoutée, emportée. Les conséquences n'existent plus, le passé est mort et l'avenir ne naitra jamais. Aïnie se laisse faire, profitant de chaque parcelles de Lily contre elle. Elle joue à effleurer les bras de la Muffetis avec ses doigts, elle ne se retourne pas quand elle la sens derrière elle. Ne bouge pas, ne part pas. Elle se sent frissonner, rougir, elle a le sentiment qu'elle va exploser tant son envie de Lily est forte. Qui est Ted ? Lily qui se remet à parler et Aïnie qui en a maintenant rien à faire. On n'a pas besoin de mots pour se connaître. On a déjà assez parlé comme ça. Aïnie écoutait, les yeux posés sur les mains de Lily. Je n'ai plus envie de répondre. Elle retira délicatement un à un les doigts de Lily, écarta les mains de son ventre pour pouvoir se retourner et s'assoir à califourchon sur la demoiselle. Ne t'ai je pas dit que j'étais une consommatrice? Aïnie lui sourit et posa un doigt sur les lèvres de Lily. Que je suis comme ça, quand j'en ai envie, je prend ?


" chut "

Elle embrassa de nouveau Lily. Sa réserve du premier baiser avait totalement disparut, la réponse de la Muffetis ayant confirmé ses attentes. Toi aussi tu en as envie, alors cesse de parler. Aïnie avait ses mains posés sur le bassin de Lily, ses doigts se promenant sous la chemise de celle ci, caressant doucement la peau. Le contact fit frissonner Aïnie qui enfouit son visage dans le cou de Lily. Je te l'ai dit, je suis comme ça. J'ai résister pourtant, au début je me retenais. Une envie de t'embrasser qui a augmenté. Et finalement j'ai cédé. On se ressemble toutes les deux et on est bien ensemble alors profitons en, profitons de ce moment à nous. Ses mains remontaient le long la chemise de Lily, toujours contre sa peau. Toujours plus haut. Je suis comme ça. Je dépend des autres, en amour, en amitié. Même en haine je dépend des autres, sinon, j'aurais quitté Andrew. Je suis ainsi, jamais je ne changerais, c'est fichu n'est ce pas? Je suis irrécupérable. Je ne sais pas me contrôler, j'ai oublié ce qu'étais la fidélité. Oublié le sens d'une relation stable et durable, oublié l'idée d'avenir à deux. J'ai envie de toi et je craques. Une envie, une pulsion, et je cède. Ne suis je pas misérable? Si encore je t'aimais Lily....Si encore je t'aimais...Mais non, je ne t'aimes pas. J'en ai simplement envie, terriblement envie. Tu vois, tout ceux qui dise de ce méfier de moi on raison. Ses mains remontaient de plus en plus, ses jambes serraient Lily pendant que Aïnie se remettait à l'embrasser avec désire. Tu es celle qui me connait le mieux Lily. Même son frère ne sait pas que je suis comme ça, oh, il sait que je fais rarement dans le classique mais sait il que sa sœur est un bitch? Qu'elle dépend d'autrui sous toutes les formes? Sait il que sa sœur va te faire du mal sans y toucher? Car je risque de te faire du mal, car vois tu Lily, je ne sais pas assumer les conséquences. Je sais très mal les assumées. Mais je ne regrettes rien, tu es belle et si désirable Lily que trahir Ted n'est rien à coté de toi. Et puis, je suis perdus Lily. J'ai trop prit de mauvaises habitudes. Assouvir les envies, faire souffrir les gens qui souffrent déjà en leurs disant ce qu'ils n'ont pas envies d'entendres, me coller à ceux qui me donnent une parcelle d'eux jusqu'à les ettouffers...Je me suis trop avancée dans ce chemin pour un jour changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 2 Mar - 14:19

** Peu importe, on ne nous voit pas **

Tu avances vers la jeune fille et serre ses hanches entre tes mains. Griffer, jouer, augmenter le plaisir. Tes mains caressent sa peau, griffe son dos, tu lui lances un sourire provocateur, tu es comme ça.

Rien ne t'arrêtes pas, pas même le fait qu'elle est censée avoir un petit ami. Tu t'en fous. Complétement. Qui a dit que tu avais une once de pudeur? Tu n'en a pas. Tes mains joue sur son corps, lentement tes lèvres se posent au dessus de sa poitrine et descendent, lentement.

Que fais tu Lily? Tu le sais toi même? Et les conséquences alors? Tu rêvais de stabilité tu t'enfonces dans un piège. Encore. Qu'adviendra-t-il de ton futur? Tu vas encore en souffrir ? Et son regard après? Changera-t-il? Tu te poses ces questions?! Bien sur que non, tu continues.

Tes mains caressent ses cuisses, passent en dessous du bord de son short. Après tout personne ne verra ni n'entendra. Tes lèvres jouent le long de sa poitrine, descendent encore. Ne crois tu pas que tu devrais stopper? Une de plus à ton palmares c'est ça? Tu es pitoyable Lily, pitoyable. Tu avais pourtant dis qu'il fallait que tu aimes maintenant. Oui mais non, tu laisses encore tes envies commander. Tu es pitoyable. Tu lui feras du mal à elle aussi? Biensur, tu le sais au fond. Même si tu ne veux pas.

Jouer. Tes lèvres arrivent sur son ventre, ta langue joue, tes pensées sont vidées. Tu oublies tout, plus rien ne compte en dehors de ses caresses.

Tu t'approches de son cou, dépose des baisers dans sa nuque et murmure quelques mots que tu retiens depuis longtemps déjà :


" J'ai envie de toi Aïnie "

Element déclancheur, tu oublies tout le reste. Ton corps veut le sien et il te contrôle. Tes mains remontent le long de ses cuisses, tes lèvres jouent avec chaque centimètre carré de sa peau.

Soudain tu t'arrêtes. Tu regardes la jeune fille dans les yeux. Tout semble superflu. Tout ces vêtements sur vous, les mots, tout. Tu passes tes mains au bas de son t shirt. Tes mains jouent sur le bord, que faire? continuer? Tu sembles lui demander la réponse avec tes yeux. Le comprendra-t-elle? Continuer. Toujours continuer. Tu n'attends pas la réponse, tu verras.

Tu le soulève lentement, te penchant pour embrasser sa peau. Ta main droite posée au beau milieu de son dos, l'autre remontant le tissu. Qui a inventé les vêtements? stupide. On en a pas besoin dans ces moments là.

Continuer ou pas? Tu te poses même pas la question. Elle te stoppera. Tu es bien, tu te sens bien, ton corps frissonne sous ses caresses. Ton regard est noir, tes pupilles sont dilatées. Tu attrapes ta baguette non loin de toi et vise tes cheveux pour qu'ils s'attachent en un chignon. Plus pratique. Les cheveux longs c'est chiant...


" Je te veux... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 8 Mar - 15:49

Les mots de Lily attisent le désir de Aïnie qui enlève ses mains de Lily pour faire passer ses bras dans les manches de son tee-shirt. La poitrine de Aïnie, caché derrière un soutiens gorge violet avec de la dentelle rose se montre sans trace de pudeur sur le visage de la jeune fille. Le tee-shirt enlevé révèle aussi ce que son propre petit ami n'a jamais vue, son diamant au nombril. Un bijour clair et blanc dont elle est fière. A coté, pendant que son corps se montre petit à petit, sa main gauche remonte sur le corps de Lily, caressant avec moins de lenteur son corps. Elle monte, la chatouille légèrement pour rire, elle lache elle même un léger rire avant que sa main gacuche atteigne, toujours sous le haut de Lily, le soutiens groge de celle ci. Un obstacle que la main franchit aisément. Doucement, avec un air un peu vicieux, elle passe sous le vêtement et caresse du bout d'un doigt la poitrine de la Muffetis. Aïnie n'en peut plus, sa concience est muette et son corps n'a cesse de désirer Lily. Le corps de Aïnie suivit l'invitation de la main gauche en s'écartant légèrement de Lily, comme pour l'inviter à continuer sa balade sur son corps. Corps qui la brulait. Elle resserra ses jambes autour du bassin de Lily et laissa sa main droite descendre jusqu'au pantalon de la jeune fille. Elle passa sous le tissu et se mit à caresser la peau pour faire frissonner Lily et aussi pour l'embeter, je vais plus loin? Elle savait qu'elle irait plus loin mais elle prenait son temps.

" vas y "

Elle ne parla pas, elle le souffla. Elle voulait que Lily continue, qu'elle repasse ses lèvres sur son corps. Qu'elle aille partout, ce contact la fait frissonner et lui donne envie de se promener à son tour. Sa main gauche est maintenant sur une poitrine de Lily, elle la caresse et son corps craque. Aïnie se lève légèrement pour pouvoir laisser Lily continuer tout en se permettant d'embrasser Lily dans le cou, sous le menton...Sur chaque parcelle de peau qu'elle peut atteindre. La main droite continue, la gauche serre maintenant le soutiens gorge avant de recommencer. Elle commence à en avoir marre des vetements de Lily mais elle est bien, elle n'a pas envie d'enlever ses mains. Finalement les deux mains partent pour enlèver le débardeur vert.

Personne ne les voient, la bulle les protègent. De toute façon, Aïnie l'a oublié cette bulle. Dans sa tête il n'y a plus que Lily et elle, la bulle pourrait disparaitre qu'elle continuerait.

" moi aussi, moi aussi j'ai envie de toi Lily "

Une respiration plus auditible et une voix qui souffle les mots plus qu'elle ne les dits. Aïnie était partit, elle ne se contrôlait absolument plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
x°Lily°x
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
Ah bah voila XD Allez t'as droit à un bisou ^___^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1407
Age : 28
Maison : Muffetis... =)
Where are U? : Suis les rires... Tu trouveras peut-être
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Sam 8 Mar - 16:58

Les mains d'Aïnie glissaient sur sa peau, elle frissonnait son souffle s'accélérait, il n'y avait plus qu'envie et désir. Sa conscience lui parlait mais elle s'en fichait, elle s'en foutait complètement, elle voulait lui donner du plaisir, elle voulait juste ça. Le reste importait peu, les conséquences, elle s'en foutait. Elle voulait faire d'Aïnie un jeu avec lequel elle s'amuserait souvent et une amie avec laquelle elle pourrait parler de tout et de rien en oubliant le reste.

* Je me fous du reste... *

Ses mains enlève son short et sa langue joue sur sa peau. Ses doigts la caresse, son esprit est ailleurs, parti en voyage, dans ses envies les plus profondes. Le désir a rarement été aussi fort et présent dans la tête de la muffetis. Elle avait envie de la jeune fille et en était comme envoutée.

* Elle m'a dit d'y aller, je ne vais pas me gêner... *

Son débardeur parti, elle décida d'enlever elle même son soutien gorge qui la gênait. Pudeur? T'es où? T'es partie en vacance toi aussi? Perversité t'as remplacé? Evidement.

Sa main glissa à l'intérieur du sous vêtement de la jeune fille, sans une once de gêne, sans même jauger si elle le pouvait. Elle laissa sa paume descendre et commença à jouer avec ses doigts.

" Laisse-moi te faire du bien... "

Le corps d'Aïnie lui plaisait énormément... Son piercing aussi. Elle s'amusa à passer sa langue sur le bijou et à mordre sa peau doucement. Elle griffe son dos, laissant des traces d'ongles dans sa peau.

* Encore... *

" Touche-moi Aïnie ... "

Ses paroles étaient soufflées, rien de plus. Un sourire pervers sur les lèvres, des yeux remplis d'envie. Elle se mit à penser à Ted, le pauvre... Le moindre geste qu'elle faisait en pensant à ce pauvre garçon augmentait son plaisir. Horrible, elle devait être horrible. Mais dans son horreur, elle se complaisait. Caressant avec autant de délicatesse que d'envie le corps d'Aïnie.

Plus de Pudeur, plus de Peur, plus de Tristesse, juste Envie. Envie et ses conséquences. Mais où étaient elles maintenant? Rien d'autre que dans leur monde.

" Laisse moi jouer avec toi... "

Elle laissa ses doigts jouer un peu plus, tenant d'une main la hanche de la jeune fille pour immobiliser son bassin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pur3-nem3sis.cowblog.fr
Aïnie Olwanders
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
Sais tu que tu n'as plus à supporter Adibou? Petit veinard ^_^
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Maison : Guepardal
Année : 6ème
Where are U? : Dans une bulle, je perd pied avec la réalité
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   Dim 9 Mar - 15:05

Il fut un temps où Raison arrivait à parler, à s'imposer. Mais maintenant, Perversité de Lily et Perversité de Aïnie cétaient rencontré et ce correspondaient, s'entendaient très bien. Elles monopolisaient les pensées, les désires, voulant plus, toujours plus. Les vêtements qui tombent au sol, l'absence de pudeur, les corps qui se rencontrent, la respiration qui change, le bassin qui se cambre sans qu'on y fasse quelque chose...Cela faisait longtemps que Aïnie n'avait pas ressentit ce plaisir. Lily agissait comme si elle était dans sa tête....Cela dura un moment, Aïnie désirant renvoyer son plaisir à Lily...Aïnie se promenant sur le corps de la Muffetis, laissant ses lèvres agirent comme si elles étaient autonomes...Elles explorèrent chaques parcelles de Lily, mordillèrent certaines parties...Les oreilles, les lèvres, les bouts de la poitrine...Elle se sentit gémir quand elle sentit les mains de Lily...Elle fit de même....Au bout d'un certain temps, Aïnie se calma....Fut plus douce...Pour petit à petit s'aretter...Elle n'avait pas parler pendant l'acte...trop occupée....Aïnie se blottit contre Lily sans se rabiller. Elle mit ses mains sur le torse de la jeune fille, une au milieu et une vers le bas et blottit sa tête à la clavicule. Suis bien là, plus bouger...Plus jamais bouger.

" t'es belle lily "

Elle parlait avec douceur, regardant dans les yeux la jeune fille avec qui elle venait de tromper son petit ami. Là, elle ne regrettait rien. Plus tard peut etre, mais pour l'instant non. Elle était belle, elles se correspondaient physiquement et mentalement...Aïnie profitait de ce moment magique.

" Je ne regrettes rien...et toi? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vizenssia.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'veux du neuf [Pour lecteurs très avisés]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Offre UFA et RFA pour les très long contrats NHL
» [rp] Plainte pour un coup de couteau
» [Divers] Menu transcendant et prêche
» Du Sang Neuf Pour Couvrir L'Impureté
» Lu pour vous. très interessant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boudelard :: Les salles autres :: La perm-
Sauter vers: